Loading...

Caisse Primaire d'Assurance Maladie (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7 rue de Bienne, 16 rue de Lausanne

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1970
Architecte Henri Walker
René Meyer
André Caspar
Structure Bâtiments publics
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Caisse Primaire d'Assurance Maladie1

Date 1970
Architecte Henri Walker
René Meyer
André Caspar

Immeuble construit en 1970 comportant neuf étages. L'immeuble abrite la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM).

Structure en béton, parements en pierre mince2

Le dictionnaire historique des rues de Strasbourg annonce comme architecte Théo Berst, l'année de construction est la même (1970).

D'après les DNA du 20 mai 2012 (d'après des articles des 24 mai et 6 juin 1962) on peut lire "Le nouveau projet, préparé depuis une dizaine d'années, est finalisé et on attend les deux dernières autorisations, celle du Conseil Général et des Bâtiments de France et celle de la Commission centrale des opérations immobilières. Les plans sont prêts. Le bâtiment sera construit sur un terrain de 2746m² acheté à la Ville de Strasbourg et situé à l'angle des rues de Lausanne, de Genève et de Bienne, à côté de la Caisse vieillesse dont il adopte le style : structure en béton armé, murs en brique et revêtement plaques émolites. Les fondations seront coulées en béton armé. Les architectes retenus sont Caspar, Walker et René Meyer. La surface utile est de 13600m². Le projet prévoit une façade principale sur la rue de Lausanne d'une longueur de 40m avec huit étages, qui donne sur le hall des guichets, une façade arrière sur la rue de Genève avec quatre étages et une façade secondaire sur la rue de Bienne de 49m avec huit étages.

Deux grandes salles de 300m² comporteront 40 guichets et le 3ème étage une clinique dentaire. Le financement sera assuré par la "Caisse nationale de sécurité sociale" créée en 1945. Ces nouveaux bâtiments seront installés à côté de ceux de Caisse de vieillesse tandis que la Caisse de Retraite allait déménager rue du Doubs en 1995."

Références

  1. Balades Strasbourgeoises (Livre)
  2. Balades Strasbourgeoises