Loading...

Annexe des Arts Décoratifs (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2 rue de l' Académie

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1842

Date de construction 1908 à 1910
Architecte Fritz Beblo
Courant architectural néoclassique
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique

La loi du 21 Germinal an XI ( 11 avril 1803 ) créa trois écoles de pharmacie en France: Paris Strasbourg et Montpellier. l' Ecole de Strasbourg ne disposait pas de local propre. Elle fut hébergée pendant un certain temps dans les locaux de l' ancien séminaire, actuellement Collège Saint Etienne.

Louis - Philippe incorpora les trois écoles au sein de l' Université de France. Elles devinrent les " Ecoles supérieures de Pharmacie ".

En 1840, la ville fit construire un bâtiment destiné à son Ecole, dans la partie ouest du jardin de l' Académie.

L' Institut pharmaceutique fut crée le 30 septembre 1872, par décret impérial et subsista jusqu'en 1918.

Cet institut put emménager dans les nouveaux locaux , rue Saint Georges, le 27 octobre 1906.

Cette école a été détruite1.

Institut de Pharmacie (Ancien)2

Date 1842

Historique du bâtiment

Jardin de la Fondation Saint Nicolas aux ondes 1765

Maison des Enfants trouves construite 1769-1774 sur les plans de Samuel Werner inspecteur des travaux de la ville.

Hôpital des enfants de la Patrie 1794

Les enfants trouvés sont transférés en 1800 à Steffansfeld, puis en 1816 au 13 quai Saint Jean, l'institution est supprimée en 1830.

Hospice des soldats blessés 1830

École du travail 1801

École de Sante 1806

Hospice militaire 1810

École du travail 1815, sous le nom de l'atelier de charité 1818

Nouvelle Académie 1826

Observatoire et musée d'histoire naturelle 1827

École de Pharmacie construite en 1841

D'après les plans de 1833 (Villot, architecte) [archive] et 1842 (Villot) [archive] ce bâtiment daterait de 1842 et il s'agirait de l'ancien Institut de Pharmacie.

On peut lire dans l'ouvrage Les sciences en Alsace, 1538-1988, éd. Oberlin, 1989, : « En 1838 le conseil municipal de Strasbourg prit l'heureuse initiative de voter un premier crédit de 20 000 francs pour la construction, tant attendue par le corps enseignant, d'un bâtiment destiné à l'Ecole (de Pharmacie). Il fut édifié dans la partie ouest des jardins de l'Académie, vis-à-vis du Jardin botanique aujourd'hui occupé par l'Ecole des arts décoratifs. L'installation intérieure incombait à l'Ecole elle-même qui bloqua à cet usage une somme de 13 476 francs provenant des inspections de pharmacies entre 1831 et 1835, auprès du Conseil Général. Cet organisme refusa cette somme en 1841 et la ville dut encore contribuer pour 11 224, 59 francs supplémentaires. Terminée en 1841, on confectionna une plaque en platine de 103 mm de large sur 174 mm de long en souvenir de l'inauguration. Au recto figurait une inscription commémorative, au verso on avait gravé le plan ainsi que la façade de l'édifice. Cette plaquette-souvenir, aujourd'hui introuvable, était conservée, en 1897, selon Fluckiger, à la mairie de Strasbourg »3.

Démolition

Date environ 1908

L'ancien Institut de Pharmacie a été démoli vers 1908 pour laisser la place à l'école ménagère

Ecole ménagère (Koch und Haushaltungs-Schule)

Date 1908 à 1910
Architecte Fritz Beblo
Albert Gorth

L'école ménagère (Kochschule und Hausshaltungs-Schule) a été construite entre 1908 et 1910 par l'architecte Fritz Beblo. Les plans d'exécutions sont élaborés par l'architecte Albert Gorth4.

Les plans les plus anciens sont datés de mai 1908, signés par Fritz Beblo. Ces plans ont été précieusement numérisés par les Archives de la Ville5. On trouve des plans plus récents correspondant à des relevés ou modifications ultérieurs. Nous retenons pour la période de construction les dates relevées derrière le linteau du portail principal (côté cour, inscription "1908-1910").

De nos jours ce bâtiment est occupé par l'annexe de l'Ecole des Arts Décoratifs

Descriptif

Le nouveau bâtiment est de style néo-classique. Au niveau architectonique, il est d'une grande sobriété. En façade on trouve un fronton triangulaire, un étage en attique au 2ème étage avec des fenêtres plus petites que les étages inférieurs. Des lucarnes de styles différents, chien assis et lucarne rampante typiquement alsacienne ornent le dernier étage. Les fenêtres sont sobrement rectangulaires, sans ornementation hormis des petits bois à la française.

Le rythme de la façade principale est seulement interrompu par une loggia au 2ème niveau, seule concession au néo-classicisme.

Le portail sur rue est encadré de pilastres et surmonté d'un linteau. La grille de l'entrée est ornée de motifs en forme volutes géminées.

Le décor du portail d'entrée contraste avec la relative sobriété de la façade. Ce portail est encadré de putti, allégories d'une des fonction du bâtiment - la cuisine. L'un représente un putto au Kuglof, l'autre à la grappe de raisin. L'entrée est surmontée d'une voûte à caissons dans l'esprit néoclassique.

Selon les auteurs de l'ouvrage Fritz Beblo - Un architecte à Strasbourg (1903-1918), « L'aspect extérieur est typique de l'ancienne école de Karlsruhe avec des proportions inspirées du "style Weinbrenner" et de l'architecture de 1800; il faut voir là aussi une des marques du mouvement Heimatschutz »4.


Plans

Vues extérieures

Cour intérieur et détails

Ecole des Arts Ménagers

Références

  1. C' était hier à Strasbourg de Pierre et Astrid Feder 1987
  2. Seyboth Das Alte Strassburg (Livre)
  3. "Les sciences en Alsace, 1538-1988", éd. Oberlin, 1989, page 223
  4. a et b Fritz_Beblo,_un_architecte_à_Strasbourg_(1903-1919),_2022, page 76
  5. Archives de la Ville 907 W 26 - Annexe (ancienne école ménagère de la Krutenau) [archive], 1908/1947, Numérisation des plans

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Romjerome

17 days ago
Score 0
Vers 1892/1893, des musées (ou des habitations pour fonctionnaires) semblent avoir été localisé(e)s au "Akademiestrasse 2". source : 1BA 1892 aux archives de la ville de Strasbourg / 1892 - page 238 (numérique). Piste trouvée en remontant la généalogie de la famille Mertz (page 106 [n] depuis la même source) et la mention Diener des städt. Kunstmuseums Akademiestr. 2.

Fabien Romary

64 months ago
Score 0

Merci Robin pour votre commentaire et vos plans très intéressant. Je me suis permis de mettre votre commentaire dans la fiche quasiment tel quel.

Les nouveaux plans de grande résolution mis à disposition par Gallica [archive], BNU [archive] et d'autres [archive] facilitent le travail des "chercheurs d'Archi-Strasbourg".

Cela démontre aussi qu'avec internet et de nouveaux outils on peut faire des découvertes autrement. Les sources existantes et leurs accès sont indispensables, elles permettent la création d'un nouveau contenu facilement et librement consultable et réutilisable.

Aw2mw bot

64 months ago
Score 0
Quand on compare les plans de 1909 [archive] et de 1911 [archive] sur le site de la BNU, on remarque que la forme du bâtiment change complètement entre ces deux dates. On peut donc émettre l'hypothèse que l'institut de pharmacie de 1842 a été démoli et a laissé place à un nouvel édifice vers 1910. Sur le plan de 1911 les mots Haushaltungs et Kochschule sont écrits et sur le cadastre de 1913 [archive], il est écrit Koch- u. Haush.-Schule (Kochschule und Hausshaltsschule), on peut donc également en déduire que le bâtiment actuel abritait une école ménagère et de cuisine à cette époque.

Fabien Romary

64 months ago
Score 0

Merci pour votre commentaire ainsi que pour vos liens que j'ai consulté avec beaucoup d'intérêt.

Malheureusement je n'ai pas d'autres informations à vous apportez, sauf erreur, il s'agit d'après moi de l'Institut de Pharmacie que vous évoquez datant de 1842.

En attendant j'ai modifié la fiche avec ces informations.

Aw2mw bot

64 months ago
Score 0
Au numéro 2 de la rue de l'Académie, se trouvait une partie des jardins de l'Académie ( cf plan http://galli...in%22.langFR [archive]). L'Institut de Pharmacie a été construit et inauguré en 1842 à cet emplacement (voir évolution du plan: http://galli...+1842.langFR [archive]). Il était donc bien situé juste en face de l'ancien jardin botanique de Strasbourg soit en face de l'actuelle Ecole des Arts Décoratifs inaugurée en 1892. Le bâtiment photographié et présenté sur cette page donc 2, rue de l'Académie correspond-il à celui de l'Institut de Pharmacie? Dans ce cas la date indiquée de sa construction "vers 1800" est à modifier, ou bien s'agit-il d'un bâtiment qui aurait succédé à l'Institut de Pharmacie? Des précisions devraient pouvoir être apportées sur ce point.