Loading...

Ancienne Clinique Bethesda (Strasbourg)

De Archi-Wiki

1 Boulevard Jacques Preiss

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1908 à 1911
Architecte Gustave Krafft
Jules Berninger
Structure Immeuble

Date de construction 1914 à 1915
Architecte Louis Grunewald
Structure Maison

Date de construction 1925 à 1926
Architecte Louis Grunewald
Structure Bâtiments publics

Date de construction 1929
Entrepreneur Maulbecker frères
Structure Maison

Date de construction 1937 à 1939
Architecte Frédéric Ihl
Structure Bâtiments publics

Date de démolition 25/9/1944

Date de construction 1945 à 1954
Architecte Frédéric Ihl

Date de construction 1956 à 1960
Architecte Albert Bernhardt

Date de démolition 1973 à 1974
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Ancienne Clinique Bethesda12

Date 1908 à 1911
Architecte Gustave Krafft
Jules Berninger

Construction d'un hôpital et d'une maison des soeurs avec des dépendances (die Erbauung eines Kranken und Schwesternhauses mit Nebengebäude), dont le projet émane vers 1907 de l'Association Bethesda (Verein "Bethesda" ). L'autorisation de construire est donnée le 15.1.1908.

Les maîtres d'oeuvre sont les architectes Berninger et Krafft. L'entreprise de construction est le "Baugeschäft" de Th. et Ed. Wagner, qui fait les calculs statiques (Statischer Nachweis). Le projet initial inclut déjà une extension à venir.

Les bâtiments les plus anciens sont inaugurés le 1er octobre 1909 (source DNA du 24/06/2011). Selon le dossier, les travaux sont effectivement complètement achevés au 7.10.1909.

Une nouvelle aile est créée dès 1910, qui avait été conçue dès le départ par les partenaires du projet (Hertellung eines Anbaues an das Krankenhaus). Cette fois c'est Berninger et Krafft qui font les calculs statiques (Statische Berechnung). Les travaux sont complètement terminés au 17.7.1911.

Par chance deux très belles cartes postales permettent de visualiser les deux étapes de la construction.

Les deux autres illustrations, datées de 1909 et 1914, proviennent d'une brochure éditée à l'occasion du centenaire de l'origine de l'établissement. C'est en effet le 1er février 1889 que deux soeurs de l'Institution des Diaconesses d'Elberfeld vinrent à Strasbourg pour se mettre au service des déshérités et des malades. La suite de cet historique est brossé dans ce petit opuscule par Bernard Ernst (Cent ans au service du prochain / Diaconat Bethesda Strasbourg, 1889-1989). Mais voici un lien, plus accessible, pour ceux qui sont intéressés par les origines historiques de l'établissement [archive], ou par l'évolution de l'établissement jusqu'à la première guerre mondiale [archive].

On citera cependant encore cet extrait, page 11: " Entre la date d'ouverture de la clinique et le début de la première guerre mondiale, une évolution intervint dans le travail des diaconesses. Le service à la clinique prenant de plus en plus d'ampleur, la diaconie paroissiale ne pouvait plus être assurée comme auparavant. En effet, dès 1910, une aile Sud fut ajoutée à la clinique augmentant ainsi la capacité d'accueil des malades. Ce développement imposa la création d'une école d'infirmières; l'autorisation administrative fut accordée et, après une période de formation de trois mois et un examen final, un certificat équivalent au diplôme d'Etat était décerné aux candidates."

Construction d'une maison pour la direction = n° 1a3

Date 1914 à 1915
Architecte Louis Grunewald

En 1914, l'Association Bethesda décide de faire construire une maison pour le directeur (die Erbauung eines Vorsteherwohnhauses). L'architecte est Louis Grunewald, situé non loin de là, quai Zorn. L'autorisation de construire est donnée le 9.4.1914, avec un avenant du 10.6.1914, qui ne concerne, semble-il, que la cave.

Les travaux ont-ils été interrompus pendant la guerre ? L'architecte E. Haug écrit deux courriers en 1915, où il semble s'occuper de la finalisation de la construction, qui semble complètement achevée vers le mois de mai 1915, date vers laquelle le permis d'occuper semble avoir été délivré. Ce qui est sûr, c'est que, d'après l'opuscule déjà cité, page 12, "durant la première guerre mondiale, de septembre 1914 à novembre 1918, les autorités réquisitionnèrent la clinique pour en faire un hôpital militaire".

On pense comprenrde qu'il s'agissait d'un lieu d'habitation pour la direction, mais était-il également destiné à sa famille ? On peut se poser la question, puisque sur le plan du rez-de-chaussée, on distingue une pièce pour des soeurs (Schwestern), une autre pour un concierge (Pförtner). Mais il est vrai qu'on y trouve aussi un salon (Salon), une pièce neutre (Wohnzimmer) et une cuisine (Küche). Et à l'étage on trouve encore 5 chambres (Zimmer) et une place pour le rangement (Kammer).

La réponse à cette question viendra plus tard, car en ouvrant le dossier du volume 2, on découvrira à nouveau un projet de construction en 1929 d'"une maison d'habitation pour le directeur", certes plus banale que celle-ci, et située cette fois bien à l'angle de la rue du Général Ducrot. Il semble bien que cette dernière maison était plus spécialement destinée au pasteur-directeur et à sa famille.

On verra, dans un événement datant de 1974, que les deux maisons ont été démolies à cette date. Cela a d'ailleurs été l'occasion d'une photo, dont un détail est proposé ici.

Construction d'une maison des soeurs 4

Date 1925 à 1926
Architecte Louis Grunewald

De 1922 à 1924, l'architecte Louis Grunewald est encore l'auteur du projet d'une morgue (1922), puis de la surélévation d'une dépendance (buanderie) (1923), puis de l'aménagement de chambres dans les combles de la maison de santé (1923), travaux terminés en 1924.

Mais le premier volume de la Police du Bâtiment comporte encore une réalisation d'importance, à savoir la construction d'un pavillon des soeurs du Diaconat Bethesda, toujours par l'architecte Louis Grunewald.

Ce nouveau Pavillon des soeurs reçoit l'autorisation de construire en date du 19.6.1925. Sa réception finale a lieu le 6.8.1926, en présence d'une soeur-directrice.

Le pavillon ayant été détruit depuis, l'image proposée est le détail d'une vue d'avion datée de 1989, avant sa disparition.

Nouvelle construction d'une maison pour le directeur et sa famille = n° 1b5

Date 1929
Entrepreneur Maulbecker frères

On a la surprise, en ouvrant le deuxième volume de la Police du Bâtiment, de découvrir un nouveau projet de construction d'une maison d'habitation pour le directeur. On peut donc penser que la première maison construite en 1914-15, avait, eu entre-temps un autre usage.

On pourra d'ailleurs vérifier, sur un plan de situation daté de 1937, que la maison de 1914 était censée être habitée en 1937 par le concierge, et que la maison de 1929, à l'angle, était à cette date le domicile du pasteur (voir événement suivant).

En 1929, le directeur était encore Jules Studlé, directeur depuis 1902 et jusqu'à 1932 (source pour ces renseignements et pour la photo: Cent ans au service du prochain / Diaconat Bethesda Strasbourg, 1889-1989, page 34)

La nouvelle maison est l'oeuvre de l'entreprise Maulbecker Frères, située Chemin Martin, au Neudorf. La maison projetée est plus banale que la précédente et aura la caractéristique d'être située tout à fait à l'angle du boulevard Jacques Preiss et de la rue du Général Ducrot.

L'autorisation de construire est donnée le 26.2.1929. La réception finale a lieu en présence de Mr. Studlé, fils.

La maison a été démolie au début de l'année 1974, pour faire place à de nouveaux agrandissements. Une photo a été prise fin 1973, à l'occasion de la demande d'autorisation de démolition. Un détail de cette photo est proposée ici, en attendant de trouver éventuellement une photo contemporaine de la construction.

Construction de bâtiments techniques et de logements du personnel6

Date 1937 à 1939
Architecte Frédéric Ihl

En 1937, est projetée la construction d'un bâtiment de la chaufferie, buanderie, lingerie et logement du personnel, demandée par le Comité directeur du Diaconat Bethesda. L'architecte sollicité est Frédéric Ihl, situé 6 rue Sabine. L'entreprise de constructions est Ch. Urban et Cie. L'autorisation de construire est donnée le 23.8.1937. La réception finale a lieu le 24.2.1939.

Comme constaté dans l'événement précédent, on lit sur le plan de situation que la maison de 1914 serait habité en 1937 par le concierge et la maison de 1929, à l'angle, par le pasteur-directeur. Ce dernier était de 1932 à 1946 Samuel F. Muller7.

En anticipant un peu, un plan de situation du 19.12.1945 (qui n'a pas été mis en ligne, mais peut être procuré), montre que la maison de 1914 est, en 1945, le "Pavillon (de) direction", et la maison de 1929, à l'angle, allouée à l'"Inspecteur". Il s'agissait sans aucun doute du pasteur Rodolphe Roman, qui depuis 1934 était, en tant qu'inspecteur, chargé de l'administration du Bethesda Strasbourg8

Destruction partielle du bâtiment de la Clinique

Date 25/9/1944

On apprend grâce à ce lien vers le site du Diaconat Bethesda concernant les années de guerre : 1939-1945 [archive], que le 25 septembre 1944 le bombardement aérien de Strasbourg n'avait pas épargné la Clinique du Bethesda. 

Trois des soeurs diaconesses et trois pensionnaires périrent dans le bâtiment de la clinique, touchée par trois bombes. On peut également découvrir deux photos évocatrices. Le directeur était lors de ces années le pasteur Samuel F. Muller (de 1932 à 1946).

Une autre source confirme que les "bombes démolirent la cage d'escalier de la clinique". Les soeurs décédées étaient la soeur supérieure Catherine Divoux, et les soeurs Louise Ritzenthaler et Anna Froels. "Une grande partie de l'immeuble avait été fissurée. Les travaux de déblaiement commencèrent immédiatement, des bâches permirent de recouvrir provisoirement les trous béants et chacun s'efforça de poursuivre au mieux possible la tâche essentielle, le service auprès des malades"9.

Reconstruction et extension de la clinique Bethesda 10

Date 1945 à 1954
Architecte Frédéric Ihl

Sur le site en ligne du Diaconat Bethesda [archive] consacré à l'historique de l'institution, le chapitre consacré à "la clinique Bethesda de 1945 à 2006 et sa reconversion" semble en cours de construction, car aucun accès n'est proposé concernant ce sujet.

On se reportera donc à la plaquette sur les Cent ans au service du prochain / Diaconat Bethesda Strasbourg, 1889-1989, page 14 : on y apprend que "les travaux s'étendirent sur de longues années et ce n'est qu'en 1954 que la partie de la clinique qui avait subi le plus de dégâts par suite du bombardement, la partie centrale, fut enfin reconstruite. En même temps, la construction de l'aile Nord, prévue déjà dans les projets d'avant-guerre, fut réalisée. Ainsi 36 lits supplémentaires furent mis à la disposistion des malades. Un bâtiment reliant la clinique à la maison des soeurs qui avait, elle, été inaugurée en 1926, fut construit l'année suivante, en 1955".

"En 1959 et 1961, Bethesda s'agrandit par un nouveau bâtiment en bordure de l'Aar dans lequel furent installés la chapelle, une grande salle à manger, des locaux pour l'administration et pour l'accueil, ainsi qu'une cuisine moderne au sous-sol. Bethesda pouvait alors recevoir une centaine de malades ainsi qu'"une vingtaine de résidants âgés".

On précisera que pendant toute cette période, le pasteur directeur était Rodolphe Roman, qui avait déjà été directeur adjoint de 1934 à 1946.

L'autre source est dans le deuxième volume de la Police du bâtiment, la partie consacrée à la réfection des dommages de guerre : le commanditaire est Auguste Kirrmann, président du Diaconat Bethesda, situé 6 quai Saint-Thomas. L'architecte est toujours Frédéric Ihl, 6 rue Sabine, et l'entrepreneur Ch. Urban et Cie. Le permis de construire du 15.12.1949 est suivi d'un arrêté portant avenant au permis de construire en date du 11.3.1950. Les travaux sont terminés au 3.12.1949, concernant la remise en état à l'intérieur.

On notera encore dans le dossier la construction d'un monte-malades et d'un ascenseur dans l'immeuble sinistré (1950), et un projet de construction de 7 garages (1962).

Pour ne pas alourdir cette fiche, on se limitera à un petit choix de documents extraits du dossier des Archives.

Agrandissement et aménagement des façades Ouest et Sud11

Date 1956 à 1960
Architecte Albert Bernhardt

Cette fois c'est l'architecte Albert Bernhardt (10, rue du Climont, Neudorf) qui est sollicité par le Bethesda, dirigé par le pasteur Rodolphe Roman, pour d'importants travaux d'agrandissement et d'aménagement de la façade ouest, mais aussi de la façade sud. On trouvera la description de ces travaux par l'architecte, ainsi qu'un plan de situation et un dessin de la modification de l'entrée. L'arrêté portant permis de construire date du 24.10.1956. Les travaux sont terminés au 25.5.1960.

Démolition des maisons n° 1a et 1b12

Date 1973 à 1974

Démolition des maisons n° 1a et 1b : des nouveaux projets d'agrandissement voyant le jour, ceux-ci impliquent d'utiliser les espaces déjà occupés par les deux maisons abritant équipes de direction et pasteur-directeur, construites en 1915 et 1929.

A l'occasion du projet de démolition des deux maisons, des photos ont été réalisées et envoyées à la Police du Bâtiment. La maison n° 1a, construite en 1914-15 était à l'époque de sa démolition, habitée par des membres de l'équipe du Diaconat Bethesda, et par la veuve d'un ancien pasteur-directeur. La maison n° 1b, construite en 1929, située à l'angle du boulevard Jacques Preiss et de la rue du Général Ducrot, était haibitée à la même époque par le pasteur-directeur Samuel Lauber et sa famille. Tous ont été évidemment été relogés, soit dans l'immeuble dont la construction était projetée, soit dans une aile de l'ancienne Clinique.

On trouvera ici les deux photos en question, ainsi que la demande d'autorisation envoyée par le pasteur-directeur Samuel Lauber au Maire de la Ville de Strasbourg, en date du 27.12.1973.

Une note manuscrite en date du 5.9.1974, contenue dans le dossier, précise que les maisons n° 1a et 1b sont démolies.

Grands travaux d'extension, de modification, surélévation13

Date 1974 à 1986
Architecte Marc Roman
Joseph Meyer
Jean Michel Grob

La liste impressionnante de travaux se poursuit, alors que le Diaconat Bethesda est représenté par le pasteur Samuel Lauber, directeur depuis 1963. Les travaux sont confiés pendant toute cette période à l'Atelier de Recherche en Architecture (a.r.a.), situé 19 rue de l'Ail, formé de trois architectes D.P.L.G. : Jean Michel Grob, Joseph Meyer, Marc Roman.

Le premier projet concerne l'extension des services généraux et logements du Diaconat Bethesda, appelée aussi Extension Nord-Est (1973-74)

Le projet suivant s'appelle Extension-Sud. Il implique des travaux de démolition (les deux maisons 1a et 1b), qui sont terminés au 9.9.1974. L'objet de ces travaux est l'extensuion des services médicaux et la construction d'un foyer du personnel; Il s'agit de constructions conséquentes, jusqu'à au moins 6 niveaux. Les travaux de gros oeuvre commencent en décembre 1974, et sont déclarés terminés en décembre 1976.

D'autres projets verront le jour comme la construction d'un local de stockage de linge sale (1977-78), la fermeture d'une loggia (1979), la modification de l'entrée de la Clinique (1980-81), et enfin le plus conséquent : la surélévation du bâtiment Nord-Est, qui est destiné à l'habitat des soeurs de la communauté des Diaconesses (1980-1981), tous conçus par l'a.r.a.

Fera exception l'aménagement d'un magasin de fleurs à l'emplacement de l'ancienne entrée de la Clinique, conçu par l'architecte D.P.L.G. Christine Viville, en 1985-86.

Les dossiers consultés ici sont les volumes IV (710W167), V (710W168), VI (710W169) et VII (710W170). On mentionnera que ce dernier dossier contient les termes d'une "dispute" entre le Diaconat et la Ville en ce qui concerne la valeur du terrain et donc d'une taxe (du PLD) à acquitter alourdissant les coûts des travaux. Le pasteur Samuel Lauber réclamait de payer 120 F le m² et argumentait dans ce sens, mais la Ville décrétait 600 F le m² (voir lettre de Samuel Lauber du 18.4.1980). Finalement, un jugement du Tribunal donna partiellement raison au pasteur-directeur, en fixant à 560 F le m² des parcelles occupées par le Bethesda...

Restructuration14

Date 24/6/2011
Architecte Jean-Paul Gilch

On apprend dans un article des DNA du 24/06/2011 que les bâtiments rachetés par Néolia seront rénovés et partiellement consacrés à des logements (119) et à 750 m² de locaux d'activités.

Le bâtiment des années 1970 sur le boulevard Jacques Preiss sera modernisé et isolé par l'extérieur et transformé en résidence pour personnes âgées de 38 logements.

Le bâtiment le long de l'Aar sera restructuré pour accueillir 60 logements après démolition du magasin de fleurs, du hall d'entrée et des blocs opératoires.

De nouveaux bâtiments seront construits le long du boulevard Jacques Preiss et de la rue du Général Ducrot.

Le projet initial prévu par Néolia (création d'une EPHAD) ne sera donc pas réalisé par manque de financement.

Démolition15

Date 10/2011

L'ancien bâtiment d'accueil a été démoli. Les travaux de démolition devraient se poursuivre jusqu'à la fin de l'année16

Travaux en cours

Date 22/5/2012


Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Wilfred HELMLINGER

Il y a 14 mois
Pointage 0
J'ai mis quelques photos récentes pour montrer que béton ne rime pas obligatoirement avec destruction.

Cédric De Bernardini

Il y a 14 mois
Pointage 0

J'ai vécu 4 ans de bonheur total dans l'appartement situé au sommet du "cube" avec le grand attique. On y faisait du vélo, de la piscine gonflable et on y regardait les feux d'artifice tirés de la cathédrale.

Le jardin était merveilleusement fleuri. Il y avait des arbres majestueux et même des poissons rouges dans un étang.

33 ans plus tard, je suis littéralement choqué de voir ce que Béthesda est devenu.

Ils ont détruit une bonne partie de mon enfance pour en faire un dédale de béton !

Aw2mw bot

Il y a 14 mois
Pointage 0
Le permis de construire a été déposé le 31/05/2011. Les travaux portent sur la "restructuration de la clinique en logements et bureaux ainsi que la construction de nouveaux batiments d'habitation". Ces derniers viennent de débuter.

Aw2mw bot

Il y a 14 mois
Pointage 0
La clinique devrait etre reconvertit en "pole gériatrique" d'ici 2012.