Loading...

Ancienne Caisse d'épargne (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1a rue des Cordonniers, 2 rue Salzmann, 9 place Saint Thomas

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1400
Structure Hôtel particulier

Date de construction 1400

Date de démolition 1902
Structure Immeuble

Date de construction 11/1901 à 1903
Architecte Emile Salomon
Henri Salomon
Structure Immeuble
Courant architectural Néo-Renaissance

Date de transformation 2009 à 2013
Consultez les 5 actualités de l'adresse


Hôtel "Zum Roemer"1

Date 1400

A cet emplacement (côté rue des Cordonniers) se trouvait un hôtel particulier qui portait le nom de "Zum Roemer".

Cet hôtel abritait au XVe siècle, le chanoine Nicolas Merswin (1553) au début du XVIe siècle, Laurent Schenkbecher, puis l'illustre réformateur Wolfgang Capito (1478 - 1541), mais aussi par Jean Daniel Schoepflin ( 1694 - 1771 ), grand jurisconsulte et diplomate, historiographe et conseiller du roi Louis XV et l' archéologue Geoffroy Schweighäueuser (1776 - 1844) fils du célèbre helléniste Jean Schweighäuser1,2.

Le nom "Römer" était justifié par la présence dans le sous-sol de nombreux vestiges de l'époque romaine3.

Zum Hahnekrote4

Date 1400

A cet emplacement (côté rue Salzmann) se trouvait un hôtel particulier qui portait le nom dès le XIVème siècle de "Zum Hahnekrote", d'après un coq de pierre situé sur le toit.

Cet hôtel a été occupé par d'illustres personnages dont Jacob Twinger von Koenigshoven (1346 - 1420), les professeurs Guillaume Koch (1737 - 1813) Jean Jacques Oberlin (1735 - 1806) l' helléniste Jean Schweighäuser (1742 - 1830), tous les trois membres de l' Institut.

Plus tard nous y trouvons Jean (ou Johann) Hermann (1738-1800), Professeur d'Université et fondateur du Musée d'Histoire naturelle municipal, ainsi que André Jung, bibliothécaire de la ville (1793-1863)5.

Une pièce du cabinet d'histoire naturel de Jean Hermann, est reconstituée au Musée Zoologique.

En savoir plus (lien interne)

Jean Hermann et le Musée Zoologique

Démolition

Date 1902

Les deux hôtels des Chanoines "Zum Hahnekrote" et "Zum Roemer" ont été démolis au nom du développement de la Caisse d'Epargne.

Ancienne Caisse d'épargne3

Date 1901 à 1903
Architecte Emile Salomon
Henri Salomon

Bel immeuble de style néo-Renaissance "allemande", dont la façade principale se situe en face de l'église Saint Thomas.

Toutefois on regrettera la démolition des deux précédents hôtels.

L'architecte Emile Salomon a conçu le bâtiment avec son fils Henri Salomon.

Avant de confier le chantier, une délégation de la Caisse d’Épargne visita les caisses de Stuttgart, Cologne, Lyon, Marseille et quelques autres, de manière à s'inspirer des meilleures réalisations existantes.

A l'époque les étages étaient rentabilisés sous forme de logements de rapport et devaient constituer une réserve de place en vue d'une extension postérieure des services.

L'aspect architectural est délibérément historisant, on voulut s'inspirer du style Renaissance du maître Hans Schoch, auteur du Friedrichsbau (château de Heidelberg, début XVIIème) 6 et de la Grande Boucherie à Strasbourg3.


Transformation (en logements)

Date 2009 à 2013

L'ancienne Caisse d'Epargne a été rachetée en 2008 par le promoteur immobilier Bartholdi [archive]7.

L'immeuble a été découpé en 24 lots (logements) de 23 à 400 m², de 5000 à 6000 € le m². Au rez-de-chaussée, les hauteurs sous plafond étant importantes, les architectes ont créé des mezzanines7.

La chaufferie d'origine et les deux coffres-forts ont disparu et ont laissé la place à un parking dont la rampe d'accès est chauffée par le sol en hiver.

De nombreux éléments décoratifs d'origine ont été conservés, comme les petits diables sur les rampes d'escalier. Le verre ancien des fenêtres a également été préservé, l'isolation étant assurée par un volet roulant intérieur et un rideau occultant.

Façade après les travaux

Photos entre 2010 et 2020.

Références

  1. a et b Strasbourg Panorama Monumental (édition G4J) (Livre)
  2. D.N.A. du 31/07/1964
  3. a b et c Passé_et_présent_sous_le_même_angle_(Livre) Strasbourg Passé et présent sous le même angle, page 20, texte de Jean-Yves Mariotte [archive], ancien directeur des Archives municipales de Strasbourg
  4. Strasbourg Panorama Monumental (édition G4J) (Livre)
  5. D.N.A. du 31/07/1963
  6. https://www.schloss-heidelberg.de/erlebnis-schloss-garten/schloss-garten/gebaeude/friedrichsbau [archive] consulté le 25/03/2021
  7. a et b DNA du 30/7/2014 [archive]

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Romain mercier

50 months ago
Score 0
Mais pourquoi donc, entre deux, toujours choisir le diable ? Mais voyons, c'est si...mignon, les diablotins. Oui... c'est mignon !?