Loading...

9 rue de la Haute Montée (Strasbourg)

From Archi-Wiki

9 rue de la Haute Montée

Image principale
"2012-02-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1766
Structure Immeuble
Courant architectural rococo

Date de démolition 1966

Date de démolition 11/6/2011

Date de construction 2/2012
Consultez les 5 actualités de l'adresse


Construction

Date 1766

Les 2 immeubles n°7 et 9 datent du 18ème siècle.

On peut lire dans le manifeste du conseil des XVI du 24/06/2010 concernant la sauvegarde de ces immeubles :

"L’immeuble a été construit en 1766 pour l’orfèvre Vincent Marie Tounquet. Les encadrements de fenêtres sont finement moulurés. Les linteaux sont ornées de beaux cartouches qui représentent, aux étages supérieurs des motifs rocaille et au premier étage de gracieuses figures allégoriques représentant les quatre saisons, Ces têtes se rattachent à un type caractérisé par le port d’un chapeau orné de fleurs pour le Printemps, d’épis de blé pour l’Eté et de raisin pour l’automne. L’Hiver en revanche est représenté par une jeune femme à fichu, ce qui est exceptionnel puisque l’Hiver a habituellement une tête de vieillard coiffé d’un bonnet drapé !"

Pour l'historique complet de la maison consulter le site maisons-de-strasbourg [archive]

voir le n°1 rue de la Haute Montée :projet 2010

Démolition1

Date 1966

Les toitures, qui menaçaient ruine, ont été décapitées en 1966.2

Démolition

Date 11/6/2011

L'opération de démontage de la façade est en cours. L'entreprise Cardem est chargée de la démolition.

Les éléments remarquables seront déposés en vue de leur réintégration dans la nouvelle façade en béton.

Construction

Date 2/2012

L'immeuble est en train d'être reconstruit à l'identique avec toutefois une surélévation. Les élèments en grès (bandeaux verticaux, linteaux, appuis de fenêtres...) et les menuiseries ont été déposés et sont remis à leur emplacement d'origine.

C'est l'entreprise Meazza qui a été chargé de remettre en place les éléments en grès.

La façade sera partiellement masqué car revêtu d'une structure moderne en aluminium qui recouvrira tout le Printemps modernisé [archive].

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

Annexes

Liens internes

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


François Metz

22 months ago
Score 0
On nous a fait miroiter une intégration, une mise en valeur de ces façades. C'est une digestion. On se moque vraiment du monde.

Roland burckel

22 months ago
Score 0
Ils auraient pu placer cette ouverture vitrée un peu plus bas pour que les mascarons restent visibles.

Francis Muller

22 months ago
Score 0
Incroyable... Après le massacre de l'hôtel Maison Rouge, la gare et d'autres, ils n'ont pas retenu la leçon. Bravo aux décideurs de ce nouveau gâchis.

Martine-Kathy FLORES

22 months ago
Score 0

Quelle déception, les mascarons cachés par du métal!!!!!!

Je trouve cela vraiment très très moche et très très triste,je ne comprends pas pourquoi ils les ont restaurés pour les enfermer peu de temps après!!!!!!!!!!!!

Raphael PROT

22 months ago
Score 0
Il faut être honnête, il semblerait que ce projet soit voué à un patchwork architectural de très mauvais gout... Même en Espagne on arrive a l'heure actuelle à garder les façades XVIIIème (rdc + toit compris) tout en modernisant l'intérieur, ça doit être trop dur par chez nous.