Loading...

8 rue Finkmatt (Strasbourg)

From Archi-Wiki

8 rue Finkmatt

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1897 à 1898
Architecte Jean-Jacques Perret
Entrepreneur Strassburger Baugesellschaft
Structure Immeuble

Date de construction environ 1900
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Façade sur rue1

Date 1897 à 1898
Architecte Jean-Jacques Perret
Entrepreneur Strassburger Baugesellschaft

Immeuble de quatre étages dont un niveau de mansardes, avec commerces au rez-de-chaussée et magasins à l’arrière, construit vers 1900 dans une rue commerçante et passante, et qui l’est restée. Au point que, lorsque ce ne sont pas les feuillages des arbres qui empêchent d’en photographier la façade, c’est une intense occupation d’automobiles et de véhicules de transports qui s’en charge.

Au centre de l'édifice, sur trois niveaux on trouve des balcons avec ferronneries, ornés d’une étrange silhouette. Les encadrements des fenêtres sont soignés et le toit est pourvu d’un pignon-fronton de style éclectique, qui évoque à la fois le classicisme et l’art baroque. La grande porte cochère permet l'accès à un dédale de cours intérieures, qui prouve l’importance de l’activité commerciale du lieu dans le passé et l’existence de constructions à l’arrière.

Le maître d’œuvre est l’architecte Jean Jacques Perret, qui dirige la Strassburger Baugesellschaft, vormals J. u. E. Klein, située 6, rue Fritz.

Le maître d’ouvrage est la société de produits pharmaceutiques Henn et Kittler, située alors aux n° 9 et 13, rue du Fil (Henn u. Kittler, Medizinaldrogenhandlung, Fadengasse 9 u. 13).

Les plans et dessins, remplacées par des photocopies, ainsi que l’épaisseur d’un dossier très complexe incitent à se limiter à l’essentiel. On préciser ainsi que l’autorisation de construire est accordée le 8.9.1897, et que la construction est achevée au 21.10.1898.

Une photo d’une partie du rez-de-chaussée, datant du début des années 1960, montre que celui-ci était occupé à cette époque par un salon de coiffure pour Dames, et qu’il a été amplement réaménagé depuis lors. Peut-être vers 1990, date d’une autre photo qui montre encore la vitrine. Un peu auparavant, avait eu lieu l’aménagement des combles, confié à l’architecte Philippe Hammann, situé à l’époque au n° 279b, route d’Oberhausbergen.

Aujourd’hui, le rez-de-chaussée est occupé par « Le Salon de Musique [archive] », magasin de musique et d’instruments, spécialiste des clarinettes, flûtes et saxophones.

Façades sur cour

Date environ 1900

Devant la façade sur rue "1900" en brique et pierre, rien ne laisse présager un dédale de cours. En fait c'est la 3ème cour qui est intéressante.

Elle renferme en son sein un magnifique arbre (lequel ? avis aux botanistes en herbe ce que je ne suis pas!), qui dévoile ses belles feuilles aux immeubles alentours.

Derrière l'arbre, d'anciens ateliers, reconverti en centre de formation Théâtral 'La Minute Papillon' [archive]

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.