Loading...

83 Grand Rue (Strasbourg)

From Archi-Wiki

83 Grand Rue (Strasbourg)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1860
Structure Immeuble

Date de rénovation 1989 à 1993
Architecte Maurice Lauber
Robert Jacob
Agence d'architecture Atelier Jacob-Lauber
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction

Date environ 1860

Immeuble étroit avec trois travées sur quatre étages, séparés par un bandeau de pierre entre le deuxième et troisième étage. Le rez-de-chaussée, dévolu à un commerce, est paré de pierre rose avec une porte d'entrée en plein cintre et une devanture dotée d'un arc en anse de panier. Les fenêtres des étages sont rectangulaires et dotées d'encadrements sans décor, mais possèdent des garde-corps aux motifs complexes et identiques, caractéristiques du XIXe siècle.

On peut supposer que le bâtiment date d'environ 1860. Le propriétaire du n° 83 était le même, à cette époque, que celui du n°81), à savoir la veuve Rathgeber1, et le n°81 ayant été surélevé en 18601, il est probable que le n°83 ait été construit à la même époque. Seul le rez-de-chaussée date peut-être du XVIIIe siècle, mais cela n'est qu'une hypothèse qu'il reste à confirmer. Sur l'élévation préparatoire pour le plan-relief de 18301, la façade du rez-de-chaussée présente cependant une disposition identique à celle visible actuellement, et on peut noter que le bâtiment ne possédait que deux étages plus combles.

La destinée commune des deux bâtiments s'est poursuivie au vingtième siècle, puisque les deux immeubles ont été rénovés de 1989 à 1993 par l'atelier Robert Jacob et Maurice Lauber1.

Jacques Lambert – Coiffeur2.

Date 1897

Grâce à un article paru dans les DNA, on sait qu’en 1897, a été créé par Jacques Lambert un salon de coiffure au rez-de-chaussée, qu’une photographie a heureusement éternisé.

A la mort de Jacques Lambert, en 1932, son fils Charles-André Lambert lui succède, mais il déménagera le salon de coiffure avec son épouse Frédérique, en s’installant au n° 133 Grand Rue, devenu aujourd’hui le numéro 20 rue Gutenberg.

Une troisième génération de maîtres coiffeurs Lambert a baissé le rideau après encore 42 années d’activité, à la mi-mars 1997, 100 ans exactement après la création du salon par Jacques Lambert.

Références

  1. a, b, c et d Maisons de Strasbourg (site internet) - http://maisons-de-strasbourg.fr.nf/vieille-ville/f-g/grand-rue/81-grand-rue/ [archive] , consulté le 16/5/2020
  2. Article de Chantal Grandgeorge dans les DNA du 26 février 1997

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.