Loading...

Adresse:7 rue de Wissembourg (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7 rue de Wissembourg

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1889 à 1890
Architecte Gustav Hagenbüchle
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1889 à 1890
Architecte Gustav Hagenbüchle

"Belle demeure en pierre de taille de style classicisant, à oriel médian et fenêtres sommées de masques" écrit, sans autre détail, le dictionnaire historique des rues de Strasbourg. Le commmanditaire est le commerçant en bois et charbon (Holz u. Kohlen, Gros et Détail, Mechanische Sägerei ) Eduard Nies. L'architecte est Gustav Hagenbüchle, dont les bureaux se trouvent à l'époque au n° 22, rue Faubourg-des-Pierres (Steinstrasse 22 ). Grosse déception : les plans et dessins originaux ne sont pas à trouver dans le dossier de la Police du Bâtiment. Seule existe une photocopie du rez-de-chaussée ainsi que d'une coupe de l'immeuble, datant du 6.8.1887. L'autorisation de construire (Bauschein ) date du 8.4.1889. La fin des travaux date du 25.4.1890. C'est sans doute l'architecte Illinger qui supervise les travaux, car on trouve sa signature tout au long de ceux-ci. Sur l'imposte des fenêtres de l'oriel au 2ème étage, on peut lire la date "1889".

N.B.: L'artiste peintre Paul Welsch (1889-1954) [archive] a vécu son adolescence au 3e étage de cet immeuble où son père, Jacques Welsch, qui dirigeait la fabrique de conserves J. Clot à Strasbourg, et sa mère Dorothée Groetzinger, ont emménagé vers 1901-1902 (leur présence dans cet immeuble est attestée pour la première fois dans l'annuaire d'adresses de Strasbourg de 1902). D'après Christian Claude, auteur d'une biographie de Paul Welsch, c'est cet intérieur que l'on voit sur les tableaux du peintre de 1920. ("Paul Welsch ou le réalisme poétique en peinture", éd. Jérôme de Bentzinger, éd. 2015). Le lecteur intéressé découvrira également avec intérêt cette biographie en ligne, par Christian Claude : "Paul Welsch, le plus alsacien des peintres parisiens [archive]".

Références