Loading...

Adresse:7 quai Saint Thomas (Strasbourg) (Démoli)

From Archi-Wiki

7 quai Saint Thomas

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1769 à 1786
Structure Immeuble

Date de démolition 1932
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Hôtel de l'Esprit (ancien)

Date 1769 à 1786


Historique

Selon l'historien Adolphe Seyboth, un parchemin de 1306 mentionne déjà le n°7 comme hôtellerie (hospitium zu dem Heiligen Geist)1.

De nombreuses personnalités ont séjourné à l'Hôtel de l'Esprit Zum Geist, citons en 1765, Jean Jacques Rousseau, et en 1770, le jeune Goethe qui y rencontre son compatriote Johann Gottfried von Herder.

Goethe arrive à Strasbourg le 2 avril 1770 et s'installe à l'Hôtel de l'Esprit, puis il louera un appartement dans l'actuel 36 rue du Vieux Marché aux Vins, lorsqu'il était étudiant en droit1.

L'hôtel a donné son nom à la ruelle de l'Esprit, voisine.

Reconstruction

L'hôtel a été reconstruit dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Selon les recherches de l'historien Jean-Michel Wendling, « L’auberge ou hôtellerie à l’Esprit appartient à partir de 1754 à Jean Sébastien Weiss puis, après sa mort en 1766, à son fils aussi nommé Jean Sébastien Weiss. Il est autorisé en 1769 à construire à l’aplomb de son encorbellement. Il construira le rez-de-chaussée l’année même et les étages quatre ans après. Il déclare en 1775 que certaines circonstances l’ont empêché de poursuivre les travaux.»2.

Jean Sébastien Weiss est aussi propriétaire de la maison voisine (à gauche), Zum Thiergarten (à la Ménagerie)2.

Il fait faire en 1786 des travaux aux étages par le maître maçon Jean Michel Gruber2.

Le bâtiment que l'on voit sur le plan Blondel, ci-dessous, daté de 1765 (parcelle n°359), correspond à l'ancien bâtiment qui était à encorbellement.

L'immeuble que l'on voit sur la photo, daté vers 1930, correspond bien à celui reconstruit entre 1769 et 1786.

De 1785 jusque vers 1830 la grande sallle de l'hôtel servit à des scéances musicales qui brillèrent souvent d'un vif éclat1,3. Franz Liszt y donna un concert le mercredi 3 décembre 18234.

Jusque vers 1834 l'hôtel figurait parmi les plus important de la Ville, progressivement la clientèle désertera le secteur de l'ancienne douane pour d'autres quartiers de la Ville1.

Une plaque est apposée sur la façade du 6 quai Saint Thomas, où se trouvait autrefois l'entrée principale de l'Hôtel de l'Esprit.

Descriptif

La façade sur quai est symétrique et haute de quatre étages. La porte cochère, dotée d'un arc surbaissé, est entourée d'un appareillage à refends. Les ornements de part et d'autre situés en partie haute ont une forme inhabituelle qui semble indiquer qu'ils ont été martelés. Les fenêtres du rez-de-chaussée ont des arcs surbaissés avec des clefs de cintre saillantes alors que les fenêtres des étages sont rectangulaires et d'une grande sobriété. Le balcon du premier étage qui présente des ferronneries caractéristiques de l'époque Louis XVI constitue la seule originalité de la partie haute de la façade.

Les décors intérieurs visibles sur les photographies ci-dessous sont également caractéristiques de la fin du XVIIIe siècle, avec des cheminées ornées de pilastres cannelés, de frises de vagues, de denticules. Les hauts des trumeaux de certaines cheminées et les dessus-de-porte sont ornés de scènes peintes représentant des putti.

Plan, dessin et élévation

Vues anciennes (1900/30)

Intérieur de l'hôtel5

Date environ 1920

Ces photos ont très probablement été prises lors de la campagne photographique d'inventaire avant les travaux destinés à la Grande Percée, peu avant la démolition.

Les photos de l'intérieur montrent les décors du premier étage.

Démolition

Date 1932

L'hôtel a été démoli lors des travaux de la Grande Percée, en 1932. A la place on a construit un vaste ensemble immobilier, construit par Paul Dopff à partir de 1932.


Autres vues sur cette adresse

Références

  1. a b c et d Seyboth - Strasbourg historique et pittoresque (Livre), page 505-506
  2. a b et c Courriel du 09/10/2023, Jean-Michel Wendling, auteur des recherches sur le site Maisons-de-Strasbourg [archive]
  3. Fin XVIIIe, on peut citer également la célèbre salle de musique situé dans l'ancien Poêle du Miroir, ou joua Mozart en 1778
  4. http://www.liszt.cnrs.fr/concert/show/id/182 [archive] consulté le 27/10/2022
  5. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote Album photo n°30

Bibliographie

Lien externe