Loading...

Adresse:7 boulevard de la Victoire (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7 boulevard de la Victoire

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1886 à 1887
Entrepreneur Wilhelm Jerschke
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1886 à 1887
Entrepreneur Wilhelm Jerschke

Immeuble de 3 étages, aux balcons reposant sur de solides consoles de grès rose, pierre qui pare de façon très sobre tout le rez-de-chaussée et l'encadrement des fenêtres. Le dossier de la Police du bâtiment de cet immeuble concerne conjointement les n° 5 et n° 7, boulevard de la Victoire. Il contient un courrier daté du 18.6.1886 de l'architecte-entrepreneur Wilhelm Jerschke au service d'architecture de la Ville. Jerschke demande l'autorisation de construire deux nouveaux immeubles bordant le boulevard de la Victoire et dit qu'il accompagne son courrier de 14 dessins + 1 plan de situation.

Malheureusement ces documents sont absents du dossier ! Il faut donc se fier aux documents écrits : l'autorisation de construire (Bauschein ) date du 18.6.1886 et concerne la construction des deux immeubles, qui sont décrits comme comportant 4 étages. On remarquera cependant que le n° 7 ne comporte que 3 étages ! Le projet a-t-il été revu à la baisse ? Toujours est-il que la fin de la construction date du 8.6.1887.

On remarquera qu'il est fort probable que "nos" deux immeubles, sans style particulier, aient eu une autre destination, avec un budget plus réduit, que les immeubles néo-Renaissance en brique et pierre de taille, qui les précèdent et qui les suivent. Celui qui précède, le n° 3, qui n'est pas renseigné, mais construit en 1885, contigu à la Gallia, est peut-être du même W. Jerschke. Et ceux qui suivent, à savoir les n° 9 et 11, construits, eux, à coup sûr par Wilhelm Jerschke en 1893, d'après les renseignements qu'on trouve en ligne.

N.B. : A noter la coquille du D.H.R.S [archive]., qui évoque les n° 9 et n° 11, en écrivant n° 7 et n° 9 (page 162), erreur malheureusement non corrigée dans sa réédition (2012)

Références