Loading...

Adresse:7 Rue des Grandes Arcades (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7-9 Rue des Grandes Arcades, 4 place des Etudiants

Image principale







Chargement de la carte...

Date de construction 1865
Structure Immeuble

Date de démolition environ 1909

Date de construction 1912
Architecte Gustave Oberthur
Structure Immeuble
Courant architectural Néoclassique
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Pomme de Pin (ancien n°7)

Date 1855

La maison à l'enseigne de la "Pomme-de-Pin" sert de passage de la place Kléber à l'ancien pont des Etudiants1.

D'après l'historien Adolphe Seyboth, auteur de l'ouvrage Strasbourg historique et pittoresque depuis son origine jusqu'en 18702, un immeuble dit A la Pomme de Pin se trouvait au n°7, et le bureau de l'Etat-Major y émigra après la destruction de l'Aubette en 1870.

Selon un article signé Munich Fuchs, ancienne conservatrice du Musée Historique, la maison "de la Pomme de Pin" qui se trouvait à cet emplacement, possèdait un beau plafond du XVIIème siècle, qui a rejoint les collections du Musée des Arts décoratifs, situé alors dans les anciennes Grandes Boucheries (actuel Musée Historique), sans doute peu avant l'édification du nouvel immeuble3,4.

Construction (ancien n°9)

Date 1865

La façade de l'immeuble situé au n°9 datait de 18652. Cette date de construction semble cohérente avec le style de la façade que l'on peut voir ci-dessous et sur la photographie de la démolition en cours (1909)

Atelier de photographies Winter & Schweitez

Association de Charles Winter avec le photographe Emile Schweitzer en 1870. Ils ouvrent un atelier de photographie au passage de la Pomme de Pin. Le 1er janvier 1873, la rupture est consommée Emile Schweitzer garde l'atelier du passage de la Pomme-de-Pin et Charles Winter retourne au studio de ses début 6, rue des écrivains5.

Démolition

Date environ 1909



Construction

Date 1912
Architecte Gustave Oberthur

Le passage de la Pomme de Pin se trouve dans cet immeuble, construit par l'architecte Gustave Oberthur en 19126. Le passage portait à l'origine le nom de passage Tensfeldt6, et relie le 4 place des étudiants au 7-9 rue des Grandes Arcades, vers la place Kléber.

Les deux façades sur rue, bien que légèrement différentes, ont plusieurs points communs : elles sont en grès des Vosges, ornées de guirlandes, et sont surmontées d'un toit à la Mansart. Côté place Kléber, on remarque la présence de pilastres cannelés colossaux dotés de chapiteaux ioniques.

Au n°5 et 7, en 1939 on trouvait un magasin Prisunic, de nos jours on y trouve un Monoprix.

Références

  1. Strasbourg Illustré de Fr.Piton.1855, Tome I page 266
  2. a et b Strasbourg historique et pittoresque depuis son origine jusqu'en 1870 (Livre), p.329-332
  3. Le réaménagement du musée d’histoire de Strasbourg [archive], 2010, Revue d'Alsace
  4. www.latribunedelart.com [archive], il pourrait s'agir de ce plafond à caisson
  5. Charles Winter, Photographe 1821-1904
  6. a et b Gustave Oberthur: Strasbourg : architecture extérieure et intérieure : 1900-1934, Strasbourg. 14, rue Jacques Kablé, "Architectura" - édition d'art [un exemplaire existe à la BNU] (Ouvrage listant les réalisations de l'architecte Oberthur, accompagné de photographies d'époque)