Loading...

77 Allée de la Robertsau (Strasbourg)

De Archi-Wiki

2-4 boulevard Paul Déroulède, 77-79 Allée de la Robertsau

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1700 à 1725
Structure Immeuble

Date de construction 1890
Architecte Maurice Schoop
Structure Commerces
Courant architectural néo-rococo

Date de démolition 1954
Structure Immeuble

Date de construction 1955 à 1957
Architecte Charles Gustave Stoskopf
Walter Oehler
Courant architectural contemporain

Date de rénovation 2009
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Restaurant Baeckehiesel (ancien)1

Date environ 1700 à 1725

On peut lire dans Strasbourg de la Belle époque Aux années Folles (p195) : "Situé face à l'entrée du parc de l'Orangerie, le Baeckehiesel était un des restaurants familiaux les plus célèbres de Strasbourg au début du XXème siècle"

On apprend dans le journal de l'ADIQ "Le Quinze" (mai 2011) p8, que l'ancien Baeckehiesel existait dès le premier quart du XVIIIème siècle. A l'époque il s'agissait d'une auberge qui était implantée à la pointe sud de la promenade Lenôtre. Le bâtiment a été reconstruit et agrandi au fur et à mesure du développement de la ville dans la seconde moitié du XIXème siècle.2]

Construction3

Date 1890
Architecte Maurice Schoop

On peut lire dans Strasbourg de la Belle Epoque aux Années Folles (p.195) : "A côté du modeste restaurant originel, la brasserie Gruber a fait édifier une salle de bals et de banquets, suivie vers l'ancienne place Lenôtre d'un jardin d'été des plus agréables. Cette salle, d'une architecture mélangeant la pierre de taille, les structures métalliques et les panneaux de verre, était digne des plus grandes villes d'eaux et de l'Europe rhénane [...]"

On apprend dans ce même ouvrage que la salle à manger était de style Jugendstil (art nouveau).

L'ouvrage "Strasbourg - Mémoire en Images (p.50)" complète : "C'était à l'époque un des hauts lieux mondains strasbourgeois, où l'on venait bien volontiers se rafraîchir et déguster une tranche de kugelhopf. Ce magnifique restaurant fut construit en 1890 et servit pendant de longues années de lieu d'exposition et de salle des fêtes (expositions automobiles, bals masqués, etc.)"

Inauguration le 15/8/1891

Le livre Strassburg und seine Bauten [archive] p.550-552 fournit aussi des précisions sur ce bâtiment. Il donne ses dimensions: 24 m de long pour 17 m de profondeur, et ajoute qu’il comporte une salle d'une capacité de 300 personnes. Le plan qui est présent dans le livre indique que cette salle donne d’un côté sur une galerie vitrée orientée vers la rue, et de l’autre côté sur une terrasse orientée vers le jardin. L’entrée se fait par un vestibule placé sur le côté du bâtiment préexistant. Les murs de la salle sont construits en grès, tandis que la galerie possède une légère structure en fer et en verre. L’intérieur possède selon cet ouvrage de riches formes rococo appliquées sur les plafonds en stuc et sur les panneaux muraux, et des peintures dans des tons clairs. Une verrière éclaire la salle par le haut. L’aspect technique n’est pas oublié : un système d’air chaud et l’éclairage électrique sont installés. Le nom de l’architecte est également donné : Il s’agit de Maurice Schoop, architecte parisien dont on révèle qu’il est décédé en Espagne (il s'agit en fait d'un architecte né à Strasbourg en 1862 et qui venait de terminer ses études aux Beaux-Arts de Paris, et qui est mort prématurément en 1893).

On peut remarquer que le livre Strassburg und seine Bauten évoque les formes rococo du décor de la salle, tandis que le livre Strasbourg de la Belle Epoque aux Années Folles parle de Jugendstil. Cependant, en 1890, l’art nouveau est encore très rare, et les formes courbes du rococo et la présence visible du fer en façade ont vraisemblablement été confondues avec de l’art nouveau. Malgré l’apparence assez moderne pour l’époque de ce bâtiment, l’absence de formes végétales ou organiques typiques de l'art nouveau ("lignes en coup de fouet") permet de ne pas le considérer comme faisant vraiment partie de ce mouvement.

Trois planches photographiques de cette salle se trouvent dans Moderne Neubauten, publié par Wilhelm Kick en 1895. Les deux vues intérieures sont également visibles ci-dessous, et les trois sont consultables sur le site du musée de l'architecture de l’université technique de Berlin [archive]. On peut constater que sur ces planches, le nom de l'architecte est "Schopp", alors que le livre Strassburg und seine Bauten écrit "Schoop"

Plus d'informations ici [archive] (lien coupé)

Démolition4

Date 1954

Georges Foessel, dans son ouvrage Strasbourg de la Belle Epoque aux Années Folles (p195), en parlant du bâtiment de 1890, rapporte "[...] on ne peut, une fois de plus, que regretter sa démolition en 1954 dans le cadre d'une opération de promotion immobilière d'une consternante médiocrité"

Le même auteur précise, à propos du bâtiment originel :

"Le seul élément conservé est le petit jaquemart représentant un apprenti pâtissier saluant, situé au milieu de la façade, qui orne aujourd'hui une pâtisserie de la rue du 22 Novembre"

La Résidence5

Date 1955 à 1957
Architecte Charles Gustave Stoskopf
Walter Oehler

A cet endroit se trouvait le restaurant du Baekehiesel construit en 1890.

La demande de permis de construire une maison d'habitation comprenant 47 logements date du 21.1.1954. Les architectes de la Résidence sont : Gustave Stoskopf et Walter Oehler, architectes DPLG. Le permis de construire a été délivré en date du 18.6.1954 à la Société Immobilière de l'Orangerie. La superficie du terrain est de 24, 90 ares. L'entreprise de construction est l'entreprise générale de travaux Zimmer (4, rue Général Frère). La construction est complètement terminée et en état d'être habitée dans toutes ses parties depuis le 1.3.1957.

Rénovation

Date 2009

Le lifting effectué sur les balcons, en plus du ravalement, donne un joli coup de neuf à cet immeuble.

Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Wilfred HELMLINGER

Il y a 15 mois
Pointage 0
"La Résidence" comporte également les n° 2 et 4, boulevard Paul Déroulède. La date d'ouverture du dossier est 1954.

Jean-Daniel Lohner

Il y a 15 mois
Pointage 0
Inauguration du Baeckehiesel le 15/08/1891.1

Fabien Romary

Il y a 15 mois
Pointage 0
L'auteur de l'ouvrage Mémoire en Images [archive] est Patrick Hamm Edition Alan Sutton, 1999

Léa Stamm

Il y a 15 mois
Pointage 0
Merci pour ces précisions. Je ne connaissais pas l'existence du Baeckehiesel, comme probablement beaucoup de nos concitoyens. Il y a aussi une belle photo de la salle de ce restaurant sur Wikmedia, provenant de l'ouvrage de W. Kick (1898) Moderne Neubauten. C'était absolument magnifique. Quelle honte que ce bâtiment ait été détruit mais c'est comme pour la Maison Rouge, les Halles et maintenant les deux maisons accolées au Printemps. Quel est l'auteur de "Strasbourg - Mémoire en images" et quelle est l'année de sa parution?
  1. Les Affiches de Strasbourg