Loading...

6 rue des Juifs (Strasbourg)

De Archi-Wiki

6-6a-6b rue des Juifs

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1898 à 1899
Architecte Auguste Muller
Structure Maison

Date de transformation 1909
Entrepreneur Joseph Hug
Structure Bâtiment industriel / Usine

Date de transformation 1970
Structure Commerces

Date de transformation 1990
Structure Maison
Consultez les 2 actualités de l'adresse


Construction12

Date 1898 à 1899
Architecte Auguste Muller

Maison construite en 1898, elle a appartenu à la famille Prestel, facteurs de pianos installés dans la cité depuis le début du XIX° siècle. Au dessus du porche d'entrée sont présentes dans la pierre les initiales d'Antoine Prestel, créateur de l'entreprise.

Sous le fronton curviligne se trouve une lyre.

On pourra vérifier, grâce au dessin d'archive de la façade, que celle-ci est très vaste et inclut pas moins de trois façades de vitrines de magasins, la maison comprenant également l'habitation de la famille d'Antoine Prestel, qui est le commanditaire (Neubau eines Wohn und Geschäftshauses für Herrn A. Prestel, Pianofabrikant, Judengasse n° 6 u. 8 hier). On remarquera que le dossier mentionne les n° 6 et 8.

(Signalons à ce propos que le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, éd. 2002, page 59, mentionne une maison à encorbellement et colombage (XVIe s.), au n° 8, qui n'existe manifestement pas!)/.

L'architecte Auguste Muller, est situé au n° 1 rue des Ecrivains (Schreiberstubstrasse 1).

L'autorisation de construire est donnée le 2.12.1897. Les travaux sont achevés au 15.7.1899.

On trouvera encore ici un lien vers un dictionnaire des facteurs, luthiers et marchand de musique de l'est de la France [archive]. On apprend en le consultant que le commanditaire du n° 6 rue des Juifs, Joseph Antoine Prestel, était installé jusque là au n° 3 rue des Echasses (Stenzelgasse 3 ). On y apprend aussi que le fondateur de l'entreprise était Marc Antoine Prestel (1776-1841), venu à Strasbourg vers 1820 avec son frère Justin Prestel (1778-1835), qui était menuisier. Ceux-ci étaient nés à Bischlags (Allemagne), fils de Joseph Prestel, cultivateur et Françoise Busch.

Pour un historique plus ancien de cette adresse, voir au n°4 rue des Juifs.

Transformation3

Date 1909
Entrepreneur Joseph Hug

Le 25 janvier 1909, le fabricant de pianos Antoine Prestel sollicite l'autorisation de l'installation d'une fabrique de pianos au n° 6, rue des Juifs (die Einrichtung einer Pianofabrik im Hause Judengassen n° 6 für Herrn A. Prestel ).

Le projet comprend pas moins de 7 ateliers de travail (Arbeitsraüme) et 2 pièces de rangement (Lagerraüme), répartis sur deux niveaux, un 1er et un 2e étage. Malheureusement il a été difficile de préciser le lieu exact de cet espace.

Les plans sont signés par l'entrepreneur du bâtiment J. Hug, situé au n° 25 boulevard de Nancy (Weissturmstrasse 25), et les travaux sont terminés au cours de l'année 1909.

Transformation4

Date 1970

En 1970, le magasin Mertz, d'encadrements, de tableaux et de cadeaux, souhaite aménager la façade de son magasin, d'où une jolie photo de la rue des Juifs, à la hauteur du n°6.

Transformation5

Date 1990

En 1990, à l'occasion de la création d'une porte de magasin donnant sur la rue des Juifs pour les pianos Prestel, sont faites deux photos des vitrines du magasin, qu'occupe aujourd'hui le magasin de vêtement "Les ateliers de la Maille".

Autres vues sur cette adresse

Vues prises depuis cette adresse

Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Fabien Romary

Il y a 19 mois
Pointage 0
Merci beaucoup M. Staub pour l'envoie de votre document, il est en ligne.

Aw2mw bot

Il y a 19 mois
Pointage 0
Bonjour, je suis l'arrière petit fils de Joseph Mertz qui était doreur d'art/encadreur à cette adresse; j'ai une belle photo d'époque où l'on voit le bâtiment, si ça peut intéresser quelqu'un. Salutations.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 19 mois
Pointage 0
Merci, Jean Daniel, de partager tes souvenirs. Mais il semble bien d'après le dossier, que l'une ou les deux vitrines de gauche étaient dévouées à d'autres commerces. Voir par exemple l'événement de 1970, où est signalé l'existence d'un encadreur.

Jean-Daniel Lohner

Il y a 19 mois
Pointage 0
Pour le batiment de droite qui etait plus ancient, l' entrée etait dans la cour a droite.

Jean-Daniel Lohner

Il y a 19 mois
Pointage 0
Les 3 vitrines des magasins contenaient des pianos en exposition, l' atelier a gauche et le bureau de vente a droite dans le fond de la cour.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 19 mois
Pointage 0
Eh bien, non ! Les trois commerces, qui se trouvent au rez-de-chaussée de la construction de Auguste Muller, affichent tous les trois le n° 6 rue des Juifs, à Strasbourg, sur leur site internet ! De droite à gauche : 1) le commerce de vêtements "Les ateliers de la Maille", qui occupe la place de l'ancienne vitrine de pianos Prestel, 2) le commerce de papeterie "Monogram", 3) la boutique de mode pour femmes "Comptoir des Cotonniers".

Wilfred HELMLINGER

Il y a 19 mois
Pointage 0
Merci ! Mais on lit bien le n° 6 sculpté au-dessus de la porte au numéro dit "tagué". D'ailleurs l'adresse que donne le DHRS est le n° 6 ! Le numéro du dossier que je viens de consulter pour documenter un peu l'adresse porte aussi le seul numéro 6. A mon avis, les n° 6a et 6b sont sans doute des compléments pour les commerces.

Fabien Romary

Il y a 19 mois
Pointage 0
Des images plus grosses ont été importés. Merci Joël.

Wilfred HELMLINGER

Il y a 19 mois
Pointage 0
Autre remarque concernant cette fiche, somme toute décevante : les photos où l'on pourrait lire les numéros de l'adresse sont de taille tellement minimes qu'on ne peut pas les lire. On ne comprend pas dès lors pourquoi l'adresse porte les n° 6a et 6b. Aucune explication non plus concernant ce porche et cette construction, coincée entre deux maisons, sans doute plus anciennes, et qui a l'air d'avoir pour seule fonction de mener à une construction dans la cour, dont on ne nous dit rien... sauf qu'on devine qu'il s'agit des ateliers de fabrication des pianos Prestel, etc...

Wilfred HELMLINGER

Il y a 19 mois
Pointage 0
Je viens d'ajouter le nom de l'architecte. Je fais remarquer que si on clique sur le nom de l'architecte, et qu'on veut regarder les façades de tous les immeubles qu'il a construits, on ne trouvera pas la façade de l'immeuble idoine, mais ... les initiales d'Antoine Prestel, très belles par ailleurs. Du coup, je trouve que ce serait une bonne idée de mettre toujours en première position d'un "événement construction" une photo, la plus lisible possible, de la façade. Ainsi, quand on regarde les oeuvres d'un architecte, on peut se faire une idée en un clin d'oeil, de son style, etc... Remarque : il est inutile de changer , par après, la position des images, la première image postée reste toujours celle qui est affichée lorsqu'on consulte les oeuvres d'un architecte.

Jean-Daniel Lohner

Il y a 19 mois
Pointage 0
Entreprise artisanale depuis 1820.