Loading...

6 Rue du Vingt-Deux Novembre (Strasbourg)

From Archi-Wiki

4-6-8 Rue du Vingt-Deux Novembre, 11-13-15 Grand Rue

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction environ 1600
Structure Immeuble

Date de construction environ 1914 à 1916
Architecte Fritz Beblo
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Presbytère de Saint-Pierre-le-Vieux

Date environ 1600

Le presbytère de l'église Saint-Pierre-le-Vieux a été démoli dans le cadre de la Grande percée vers 1910

Immeuble 12

Date environ 1914 à 1916
Architecte Fritz Beblo

Le dossier de la Police du Bâtiment 720W88 couvre la période 1914-1930.

Historique

Architecte: Fritz Beblo

Entrepreneur: Carl Urban

Les plans de ce bâtiment municipal, destiné à accueillir des magasins et des appartements, sont réalisés en avril/mai 1914, certains plans sont signés par Beblo

Le gros oeuvre est achevé en août 1915

L'aménagement intérieur s'achève eb juillet 1916,

Installation de deux ascenseurs en 1916

En 1929 une lettre adressée à la Banque Populaire Alsacienne, sise au n°6, rappelle qu'en vertu des prescriptions spéciales, toutes les enseignes devront être réalisées en lettres métalliques fixées sur la façade de l'immeuble

La Banque d'Alsace-Lorraine est au n°4

Description

Le vocabulaire employé pour décorer la façade trouve manifestement son inspiration de l'antiquité gréco-romaine. Au troisième et quatrième niveau on trouve pèle-mêle des pilastres ioniques avec oves (voir à ce sujet [archive]), des médaillons avec portrait en haut relief [archive] faisant référence à la plasticité des visages antiques. De part et d'autre des médaillons on trouve des acrotères décoratifs. Les pilastres supportent un entablement dont la corniche est décorée de feuilles d'acanthes, lion en médaillon le tout séparé par des pseudo-triglyphe [archive]. La corniche rappelant vaguement une frise dorique. On est presque dans la surcharge décorative tellement la diversité du vocabulaire employé est variée.

Le rez-de-chaussée et l'entre-sol sont traités de façon plus sobre avec des arcades en plein cintre [archive] percées de simples baies. Les piles supportant les arcades sont décorées de chapiteaux avec feuilles d'acanthe.

Le portail d'entrée, plutôt modeste vu la monumentalité de l'ensemble ne forme qu'un niveau, surmonté d'un fronton surbaissé pour s'adapter aux dimensions de la baie au-dessus.

Aspect en 1955

Date 1955


Aspect actuel

Date 17/3/2015


Références