Loading...

67a avenue Jean Jaurès (Strasbourg)

From Archi-Wiki

67a avenue Jean Jaurès

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1928
Architecte Eugène Brast
Structure Immeuble
Courant architectural néo-renaissance
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1928
Architecte Eugène Brast

Maison de la fin des années 20 avec avant-corps polygonal et toiture en forme de flèche. Côté rue de Fegersheim se trouve en toiture une grande lucarne.

L'ensemble est de style néo-renaissance. La maison est conçue pour deux familles.

Le maître d'oeuvre est l'architecte Eugène Brast, qui fait les calculs statiques. Le commanditaire est Georges Merckling.

L'autorisation de construire est donnée le 16.2.1928 et la réception finale a lieu dès le 25.8.1928, mais le permis d'occuper n'est à délivrer qu'à la date du 26.4.1929.

Les dessins des façades contenus dans le dossier sont malheureusement très fades, mais permettent cependant de comparer le projet et sa réalisation.

On notera qu'Eugène Brast, originaire de la région de Zürich, était, comme beaucoup d'Alsaciens à l'époque, parfaitement à l'aise en français et en allemand, puisqu'il rédige quasiment à la même date (janvier et février 1928), deux courriers respectivement dans chacune des deux langues.

Ravalement

Ravalement en cours en novembre 2017

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Burckel

30 months ago
Score 0
La date était indiquée avec la photo, mais pas visible pour le lecteur lambda, c'est rajouté.

Wilfred HELMLINGER

30 months ago
Score 0
Roland, n'oublie pas de préciser la date du ravalement. Qu'il soit en cours ne dit rien de la date, et dans quelques jours on l'aura oublié.

Fabien Romary

33 months ago
Score 0

Merci pour les recherches aux archives : c'est donc du Brast !

Je suis passé hier matin devant la maison et ai pris le temps de l'observer de plus près. Ce travail d'observation m'a révélé une multitude de détail insoupçonnable à vélo sans s'arrêter... Ainsi on peut voir que l'avant-corps polygonale est porté par un sous-bassement en forme de trapèze, de même que l'angle de la maison. Les fenêtres jumelés par trois de l'avant-corps sont séparés par des poteaux à deux pans de forme triangulaire. Les appuis de fenêtres sont quand en eux de forme trapézoïdale. Élément remarquable l'un des soupiraux de cave [archive] possède une belle grille en fer forgé orné d'un triangle revêtu de volutes de différentes dimensions. Le tout encadré par un rectangle. Faut-il la encore y voir des valeurs symbolistes (le carré, le cercle et le triangle) cher à Brast, ou le hasard d'une commande à un ferronnier inspiré ? Rappelons que ces formes géométrique de base sont des symboles du mouvement moderne des années 1920.

Enfin on trouve côté rue de Fegersheim, sur la porte d'entrée un losange encadré de triangle et donnant sur le jardin à côté de l'entrée une fenêtre dont la partie supérieur est en forme de trapèze.

Fabien Romary

33 months ago
Score 0

Figure toi que j'ai pensé aussi à Brast... en particulier en pensant à cette maison 17 rue de Boussingault. Mais je me suis dis qu'elle était sans doute trop simple. Mais le doute est permis, le commanditaire n'avait peut être tout simplement pas les mêmes moyens. Néanmoins (sur photos) je n'ai pas vu le fameux motif triangulaire, si caractéristique, que l'on retrouve sur les autres constructions. J'ai bien vu (en photos) les modénatures du bandeau mouluré du premier étage mais cela me semble léger pour dire que c'est du Brast (tout en ayant observé qu'il y a aussi des modénatures sous la corniche du 57 Avenue Jean Jaurès, dans l'angle, côté entrée).

Pour moi cette maison est néo-renaissance car l'avant corps et sa flèche évoque les tourelles renaissances ainsi que les lucarnes si caractéristique de ce style (voir un bel exemple au 1 rue du Bouclier)

Encore une maison que je n'ai jamais pris le temps d'observer, mon vélo va trop vite !

Wilfred HELMLINGER

33 months ago
Score 0
Style néo-Renaissance, vraiment ? Et si c'était du Brast, tout simplement !