Loading...

59 Rue des Grandes Arcades (Strasbourg)

From Archi-Wiki

59-61-63-65-67 Rue des Grandes Arcades

Image principale











Chargement de la carte...

Date de construction environ 1750
Structure Immeuble
Courant architectural Rococo

Date de démolition 1969

Date de construction environ 1970 à 1972
Architecte Francis Schaeck
Georges Haudenschild (fils)
Ernest Andrès
Structure Immeuble
Consultez les 3 actualités de l'adresse


N°67

Date environ 1750

Au n° 67 de cette maison étroite, profonde et haute de six étages, a abrité un temps l'administration de l'hôtel de Prévôté et le dortoir du pensionnat de jeunes filles qui se trouvait à coté.

Au 5e étage, une terrasse protégée par un auvent servit de cachette pour les plans de l'immeuble que l'architecte Blondel y avait déposés.

La façade du fond donnait sur une cour inaccessible depuis 1572, date à laquelle toutes les ouvertures furent murées.

Personne n'a connu la façade romaine et gothique qui faisait partie de l'enceinte romaine de la ville et que l'on découvrit lors de la démolition.1

La façade du n°67 possède des encadrements de style rococo du premier au troisième étage. Les niveaux à partir du quatrième étage semblent être le résultat d'une surélévation menée au XIXe siècle.


Commerce au N°59-61

Date environ 1900

Au n°59-61 se trouvait le magasin F. Greiner, d’après une photographie du site de la BNU [archive].

La localisation n’était pas donnée, mais les indices qui ont permis de le situer sont le n°57 de la maison voisine qui indique que la rue est relativement longue, la ruelle (Sainte Marguerite [archive]) étroite entre les deux maisons qui indique que l’on est dans un tissu urbain ancien, la largeur de la rue etc… Le fait que l’on puisse voir la boutique à l'arrière-plan d'une photographie prise vers 1895 [archive] dans la rue des Grandes Arcades confirme la localisation de ce magasin.

Au milieu de la façade du magasin, on peut voir une haute colonne avec un chapiteau corinthien, qui semble être en fonte.

Il n’y a pas d’indication sur ce que l’on pouvait y acheter, les inscriptions sur les rideaux étant illisibles sur la photographie.

Au sol on peut voir des poutres métalliques. S’agit-il du chantier du tramway de l’époque ou celui de l'immeuble situé en face, édifié en 1901 [archive] ?


Façades des n°61-63-65-67

Date 4/11/1964

Photo intéressante des n° 61-63-65 et 67 (vue partielle), contenue dans le dossier (elle date sans doute du mois de novembre 1964 )

Démolition

Date 1969


Construction2

Date environ 1970 à 1972
Architecte Francis Schaeck
Georges Haudenschild (fils)
Ernest Andrès

Architectes: Ernest Andrès, Georges-Jacques. Haudenschild, Francis Schaeck.

Reconstruction de cinq immeubles "à l'identique".3

Les travaux de démolition des anciens immeubles étaient en voie d’exécution en juillet 1969 et terminés peu de temps plus tard. L'autorisation de construire les nouvelles constructions est accordée le 22.10.1968, avec un avenant du 28.1.1971. Les travaux de construction sont achevés au 11.10.1972.4


En examinant minutieusement l'état actuel et le comparant avec l'état antérieur,on se rend compte que seules les façades vers la rue des Grandes Arcades ont été reconstruites presque à l'identique. La devanture du commerce sur deux niveaux du n°61 n'a pas été reconstruite. Un seul grand immeuble remplace les cinq qui préexistaient côté rue des Grandes Arcades. Il est lié à un bâtiment situé au n°8, Place du Marché-Neuf qui remplace lui aussi plusieurs constructions antérieures.


Aspect en 2012


Autres vues sur cette adresse

Références

  1. D.N.A.du 31/07/1973, Les "secrets" de la rue des grandes arcades.
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 802W91 et 802W92
  3. D.N.A. 14/10/1971
  4. dossiers 802W91 et 802W92