Loading...

5 boulevard Paul Déroulède (Strasbourg)

From Archi-Wiki

5 boulevard Paul Déroulède

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1928 à 1929
Architecte Auguste Mossler
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1928 à 1929
Architecte Auguste Mossler

Bel immeuble d'avant guerre , dont le maître d'oeuvre et maître d'ouvrage est l'architecte Auguste Mossler (14a quai Koch), l'entrepreneur étant la maison Brion et Martin. La maison de rapport est conçue avec un garage d'automobiles à 3 boxes sur son terrain de 490 m². L'autorisation de construire date du 12.7.1928. La réception du gros-oeuvre a lieu le 17.1.1929 en présence de l'architecte et de Mr Martin, entrepreneur. Après l'installation d'un ascenceur électrique, les travaux sont terminés et la réception finale a lieu le 26.10.1929 en présence d'Auguste Mossler.

A noter que Mossler avait déjà envisagé de construire ici en 1923 une maison pour 2 familles, projet qui a été abandonné. Cette mention s'adresse en fait à toute personne suffisamment passionnée par l'histoire de cet immeuble pour s'intéresser à ce premier projet, dont les dessins et plans sont conservés dans le dossier de la Police du bâtiment.

En examinant la façade du projet réalisé, on remarquera les ornements du rez-de-chaussée : une tête masculine surmonte la porte cochère et trois têtes féminines ornent les baies du rez-de-chaussée. Il est tentant de voir traité ici le thème des 4 saisons, la tête masculine couverte de gui ou de branches avec des bourgeons, évoquant l'hiver, et les têtes féminines, de gauche à droite, couvertes respectivement de fleurs, d'épis de blé et de raisin, représentant le printemps, l'été et l'automne. Même les grilles des fenêtres et du balcon des 2 e et 3e étages, semblent faire écho à l'arborescence de la nature.

On notera aussi les grandes baies, curvilignes dans les étages supérieurs, et rectangulaires dans les étages inférieurs. D'une manière générale, on est frappé par le contraste entre les allusions "passéistes" de cette façade et les éléments de modernité que sont le garage, l'ascenceur électrique, et l'aspect de la façade, au fur et à mesure qu'on monte dans les étages.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

27 months ago
Score 0
Pflimlin ! Merci pour ce commentaire intéressant ! Un des pires exemples de "massacre à la tronçonneuse" me paraît être l'immeuble de Ferdinand Kalweit au n° 19 rue Vauban

Guillaume Arnould

27 months ago
Score 0

le dernier étage (duplex) a été rajouté en 2004 suite à la vente de l'immeuble à la découpe, à la place des mansardes, avec rajout d'un étage;

Il y a de nombreux précédents à Strasbourg, le pire des exemples étant à mon sens à proximité des Contades, au 6 Bd Gambetta où un "architecte" a massacré la toiture d'origine...un des nombreux ratages de l'ère Pfimlin

Baptiste RIVIERE

27 months ago
Score 0

A vérifier effectivement, mais les deux derniers niveaux semblent plus récents car ne s'y trouvent aucuns détails comme sur les étages inférieurs.

La présence de la corniche entre le 3ème et le 4ème étage semble attester d'une toiture correspondante au plan du permis.

Wilfred HELMLINGER

27 months ago
Score 0
Cet immeuble a--t-il été rehaussé par la suite ? A mon avis, il y a eu changement de plan au cours du projet et le dernier étage a été rajouté au moment de la construction, sans que j'en ai trouvé la mémoire avec un dessin dans le dossier, ce qui à cette époque est assez banal. Pour être sûr à cent pour cent, il faudrait revoir le dossier !

Baptiste RIVIERE

27 months ago
Score 0
Immeuble rehaussé