Loading...

57 avenue Jean Jaurès (Strasbourg)

From Archi-Wiki

57 avenue Jean Jaurès

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1929
Architecte Eugène Brast
Structure Immeuble

Date de transformation 1965
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1929
Architecte Eugène Brast

Maison appartenant au mouvement moderne des années 1920/30. La toiture terrasse en est l'une des caractéristiques.

Avant de savoir qui en était l'architecte, les soupiraux de cave rue de Liepvre de forme triangulaire laissaient penser qu'il pourrait s'agir d'Eugène Brast. Le triangle est en effet l'une des formes caractéristique (symboliste ?) de cet architecte. Brast est déjà l'auteur à l'autre bout de l'avenue de la fameuse villa Florentine (n°29) et du n°53.

A Neudorf on trouve une autre maison, par Jules-Pierre Haas, avec une toiture terrasse au n°58a rue de Saint-Dié.

La consultation du dossier permet de confirmer cette intuition. C'est également Eugène Brast qui fait la note de calcul du béton armé. Le commanditaire est Albert Voegtlin, domicilié 6 rue de Metzeral. L'entrepreneur est Fr. Schnarr.

Les dessins contenus dans le dossier permettent de voir que la façade avenue Jean Jaurès comprend également des soupiraux de cave triangulaires.

L'autorisation de construire date du 11.2.1929. La réception finale a lieu le 16.10.1929.

Deux courriers du propriétaire, en date des 17 décembre 1928 et 8 avril 1929, revendiquent auprès de la Ville l'autorisation d'avoir un pré-jardin devant sa maison, le propriétaire se prévalant de lui avoir vendu à un bon prix une partie de son terrain.

Transformation1

Date 1965

En 1963, le propriétaire de l'époque souhaite entreprendre des travaux de transformation de la maison, à savoir la création d'un logement à une pièce + cuisine, salle d'eau au deuxième étage de l'immeuble, selon les plans dressés par un technicien en architecture. Après plusieurs demandes ayant rencontré un avis défavorable, un avis favorable permet aux travaux d'aboutir et au dossier d'être classé au 21 octobre 1965.


Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Fabien Romary

33 months ago
Score 0

Merci pour ces photos, ainsi que pour le rapprochement avec le 4 rue Berlioz que je ne connaissais pas. Décidément j'apprécie de plus en plus cette architecte, assez méconnue au niveau biographique sur Archi-Strasbourg, malgré la grande production déjà recensé dans cette ville. Mais qu'à t-il construit ailleurs ? Des oeuvres régionalistes ? avec des motifs triangulaires ? Il signe, toujours d'après Archi-Strasbourg, son premier immeuble dans notre ville, à 42 ans, au 17 rue Boussingault [archive].

D'après moi pour mieux comprendre cette architecte il faudrait connaître ses productions en dehors de la ville. Et peut être son oeuvre phare ou manifeste. Sans doute un architecte a redécouvrir dans quelques années comme l'a été récemment Edouard Schimpf. Puisse Archi-Strasbourg y contribuer...

Wilfred HELMLINGER

33 months ago
Score 0
Je me pose les mêmes questions concernant le n° 4 rue Berlioz !

Fabien Romary

33 months ago
Score 0

Je suis passé devant cette maison des centaines de fois et l'ai superbement ignoré pendant des années jusqu'à ce jour... et pour un détail !

Pour moi, avant ce détail, cette maison était "incomplète". Sans la regarder je la prenais pour une "vulgaire" maison des années 1950/60 sans innovation et non prioritaire dans notre recensement.

Ne l'ayant jamais vraiment regardé, un détail m'a sauté aux yeux en passant rapidement comme les autres fois : des triangles au niveau des soupiraux de cave [archive] !

Cette maison serais donc peut être des années 1920/30. Le triangle est l'une des formes caractéristiques dans la décoration d'Eugène Brast. En serait-il l'auteur ? Probable vu qu'il a construit également deux autres maisons à proximité (n°29 et 53).

S'il est vraiment l'architecte de cette maison ce serais vraiment intéressant car ce serais la seul de l'avenue qui aurait conservé sa toiture terrasse si caractéristique du mouvement moderne.

Je n'ai malheureusement pas eu le temps de prendre de photos, et encore moins de passé aux archives, j'étais trop pressé et chargé aujourd'hui. Verdict la semaine prochaine !