Loading...

4 rue du Parchemin (Strasbourg)

From Archi-Wiki

4 rue du Parchemin

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1903
Architecte Albert Wieger
Georges Graff
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1903
Architecte Albert Wieger
Georges Graff

Immeuble de rapport de trois étages avec un rez--de-chaussée voué au commerce, construit au tout début du 20 ème siècle. On notera le soin apporté aux 2e et 3e étages, dont les encadrements de fenêtres sont en pierre de taille apparente, et qui bénéficient de deux paires de balcons latéraux, munis de belles consoles. Au rez-de-chaussée se trouve un restaurant dont l'entrée est à gauche, alors que l'entrée de l'immeuble est à droite. Trois lanternes ornent la façade. Le choix de la couleur de la porte d'entrée des logements, qui est sans doute d'origine, n'est cependant pas très heureux.

Les maître d’œuvre et maître d'ouvrage sont les architectes-entrepreneurs Albert Wieger et Georges Graff. On lit d'ailleurs le nom de ce dernier sur la façade de l'immeuble. Il n'a pas pu être établi pourquoi il n'est pas fait mention sur la façade d'Albert Wieger, qui a pourtant été impliqué dès l'origine, les deux hommes signant ensemble les plans. Peut-être se sont-ils répartis les rôles, et que Georges Graff est le véritable maître d’œuvre, Albert Wieger s'occupant du travail administratif ?

Par ailleurs, on remarque dans le dossier que certains plans ou documents administratifs sont signés E. Wieger et d'autres A. Wieger. Ceci est plus simple à expliquer : il s'agit en réalité dans le premier cas de Emma Wieger, née Schlagdenhauffen, veuve de l'architecte-entrepreneur Emile Wieger décédé en 1880. Il est connu que celle-ci a maintenu l'entreprise en activité, après le décès de son mari, secondé pendant 12 ans dans la direction de ses affaires par M. G. Graff qui continua à seconder son fils Albert Wieger, une fois qu'il a été formé et en âge de succéder à son père.2

L'autorisation de construire est donnée le 24.9.1902, suivie d'un avenant en date du 27.8.1903. La livraison du gros oeuvre a eu lieu le 15.10.1903 par les deux architectes. Pourtant, il semble que la réception finale n'a vraiment eu lieu qu'au 21.7.1905, sans qu'il soit possible d'expliquer ce long délai. Peut-être est-il lié à la construction du n° 6 contigu par les mêmes architectes ? Par ailleurs, on constate que les dessins et plans qu'on trouve dans le dossier du n° 4, concernent les deux immeubles en question. Et on constatera vite, en les consultant, des différences notables entre les dessins et plans et la réalisation (le nombre de travées, par exemple, n'est pas le même, etc...)

Quant au rez-de-chaussée du n° 4, il s'avère que l'enseigne du restaurant "Aux Trois Lièvres" est très ancienne. En effet, si l'on se fie au dossier de l'immeuble, Victor Heitz dirigeait cette enseigne déjà en 1930. En 1961 le tenant du débit de boissons, à la même enseigne, s'appelait Paul Albecker. En 1988, on assiste à la pose de trois lanternes en saillie sur la façade. Des photos, contenues dans le dossier, ont été faites à cette occasion.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.