Loading...

4 rue du Maréchal Joffre (Strasbourg)

From Archi-Wiki

4 rue du Maréchal Joffre

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1881 à 1883
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1881 à 1883

Très bel immeuble cossu. Architecture italianisante dont la toiture d'apparence plate rappelle les immeubles de la place de la République toute proche, ou encore de la direction des Douanes Avenue de la liberté.

Porte d'entrée en chêne, encadrement en plein cintre. La porte est encadrée par deux grands pilastres néo-corinthiens. En examinant les riches décorations au-dessus de la porte, on découvrira, de part et d'autre de celle-ci, les palettes et les pinceaux d'un artiste peintre, allusion à la qualité du commanditaire.

On en apprendra d'ailleurs plus sur le maître d'ouvrage que sur le maître d'oeuvre, en consultant le dossier. Ainsi, on y trouve deux demandes d'autorisation de construire (Baugesuch) en date des 26.5.1881 et 6.6.1881, émanant toutes les deux du peintre August Herbst. Sans trouver plus de mention à son sujet, on peut cependant être quasi-certain qu'il s'agit du peintre-décorateur August Herbst résidant au n° 7, quai Zorn, dont le fils August Herbst est également devenu un illustrateur et aquarelliste.

Mais sur l'architecte de cet immeuble, on se perd en conjectures. L'autorisation et décision de construire est donnée par le Bericht du 29.6.1881, signé par Jean Geoffroy Conrath, architecte de la Ville. Mais il ne s'agit là que d'un acte adminisrtratif. Le nom du maître d'oeuvre de cet immeuble reste donc inconnu, d'autant qu'il ne signe pas le seul dessin (une coupe de l'immeuble) qu'on trouve dans le dossier.

Sauf erreur, la fin de la construction date du 28.7.1883. Dans les notes manuscrites, on trouve plusieurs fois les noms de Nebelung, Roederer, et d'Adolf Widmayer, tous architectes, mais travaillant tous pour la Ville...

Vues prises depuis cette adresse

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

58 months ago
Score 0
Je n'ai contribué que concernant la partie "historique", mais après réflexion, j'opterai plutôt pour parler de chapiteaux composites (à la fois ionique et corinthien)