Loading...

4 rue Sellénick (Strasbourg)

From Archi-Wiki

4 rue Sellénick

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1899 à 1900
Architecte Heinrich Schmittgall
Structure Immeuble
Courant architectural néo-renaissance
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1899 à 1900
Architecte Heinrich Schmittgall

Descriptif

Immeuble construit en 1900, de style néo-renaissance.

L'entrée est déportée sur la travée latérale de droite, laissant deviner que l'immeuble ne comporte sans doute qu'un appartement par étage.

Le rez-de-chaussée est entièrement en pierre avec appareil à refends.La travée centrale dispose d'une vitrine occupée par un restaurant "Le pied de Mammouth".

Au premier étage, au dessus de l'entrée se trouve un balcon supporté par deux puissantes consoles. La porte-fenêtre donnant accès à ce balcon est encadrée d'un important décor architectonique composé de pilastres et d'un fronton triangulaire décoré d'une frise avec agrafe centrale et console renversée au dessus des pilastres.

Les deuxième et troisième étages sont plus simples et comportent simplement un balcon à chaque étage au niveau de la travée centrale. Entre ces étages se trouve une frise sous forme de cordon. Les frontons de ces fenêtres se résument à des corniches légèrement saillantes.

La corniche sous la gouttière est plus imposante avec des motifs de denticules.

En toiture on trouve trois lucarnes avec galbes et épis de faîtages qui contrastent avec le style du reste de l'édifice lui donnant une coloration néo-gothique. La lucarne centrale est plus importante et dispose de deux ouvertures géminées.

Bref historique

Le maître d’œuvre est l’architecte Heinrich Schmittgall.

Le maître d’ouvrage est Lina Carbiner, enseignante (Lehrerin), domiciliée au n° 11, rue du Parchemin (Pergamentgasse 11).

L’autorisation de construire est accordée le 4 juillet 1899. La construction est complètement achevée au 27 avril 1900.

Au rez-de-chaussée, le commerce (Laden) est, semble-t-il, occupé au début par un épicier (Spezereihändler).

La propriétaire réside en 1905 au 2e étage de son immeuble, et on ne sera pas étonné qu’un hautboïste réside à la même époque au 4 étage, en songeant à la proximité du Palais des Fêtes2.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 849W200
  2. Annuaires d’adresses de Strasbourg en ligne, année 1905

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Digito

7 months ago
Score 0
Merci pour les recherches aux archives Wilfred, chouette travail collaboratif au moins à six mains (archives, descriptif, photos).