Loading...

4 Rue Boussingault (Strasbourg)

From Archi-Wiki

4 rue Boussingault (Strasbourg)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1967 à 1969
Architecte Bertrand Monnet
Françoise Papillard
Jean Brum
C. Kutkiewicz
Structure Bâtiments publics

Date de construction 1968
Peintre Alma Remondet
Structure Statue/sculpture/oeuvre d'art
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction : Ecole d’Application des Hauts Polymères1

Date 1967 à 1969
Architecte Bertrand Monnet
Françoise Papillard
Jean Brum
C. Kutkiewicz

Les premiers plans de cette construction située à l'origine entre l'Institut de Mécanique des fluides et le Centre de recherche sur les macromolécules datent du 15 novembre 1962. Les maîtres d’œuvre sont :

- Bertrand Monnet, architecte DPLG, architecte en chef des Monuments Historiques, qui est l’architecte d’opération du projet.

- F. Papillard, J. Brun et C. Kutkiewicz, qui sont les architectes collaborateurs.

A noter que ce sont les mêmes maîtres d’œuvre que ceux de l’extension de l’Institut de Physique, réalisée à la même époque.

La demande de permis de construire, après accord préalable accordé par arrêté ministériel-Equipement , est envoyée en date du 9 février 1966, d’après les plans les plus récents qui datent du 28 janvier 1966.

Le permis de construire réglementaire ne paraît avoir été délivré que le 31 janvier 1968.

Malgré cela, il est signalé que le début des travaux date de 1967 et son achèvement a lieu le 20 janvier 1969.


Mosaïque géante

Date 1968
Peintre Alma Remondet

Une monumentale fresque sous forme de mosaïque orne un bâtiment probablement utilitaire situé à la gauche de la clôture et de l’entrée de l’établissement.

Elle est l’oeuvre de l’artiste peintre Alma Remondet et a été réalisée en 1968, ces deux renseignements ayant été consignés par l’artiste en bas à droite de l’œuvre.

Des éléments formels figuratifs peuvent faire penser à une évocation de la nature et du cosmos, avec éventuellement la présence d’animaux, géants ou minuscules (il semble qu’on puisse reconnaître un ver de terre ou un serpent ainsi qu’une hirondelle ?).

Mais il semble bien qu’on ait plutôt affaire à une œuvre assumant son caractère abstrait, qu’on pourrait qualifier d’abstraction lyrique.

Historique

1963: Création de l'Ecole de Hauts Polymères, qui a fusionné avec l'ECPM (Ecole Européenne de Chimie, Polymères et Matériaux) qui se trouve actuellement au 25 rue Becquerel.

Liens externes (consultés le 6/4/2019):

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

21 months ago
Score 0
J’ai ajouté deux sections (« Construction » et « Mosaïque ») à l’adresse. Jusque là, elle se présentait avec le nom « ICUBE ». J’ai préféré retirer ce nom, car ce nom concerne en réalité le n° 2, rue Boussingault. L’adresse comportait par ailleurs juste un « Historique ». Mais son contenu présentant des approximations ou même des erreurs manifestes, j’ai préféré le laisser tel quel sous forme d’une section portant ce nom (« Historique »), que j’ai disposée après les deux sections que j’ai créées, et je remercie d’avance son auteur de s’occuper des corrections, suppressions, et éventuels compléments à son sujet.

Roland burckel

41 months ago
Score 0
Merci pour ces renseignement,les adresses sont mises à jour.

Henri Magnin

41 months ago
Score 0
Il s'agit en fait de l'Ecole d'Application des Hauts Polymères (EAHP), fusionnée depuis 1995 avec l'ECPM, qui a formé de 1965 à 1995 des ingénieurs spécialisés dans les polymères. L'institut Charles Sadron était le bâtiment voisin, au n°6, actuellement détruit.