Loading...

42 Quai Jacoutot (Strasbourg)

From Archi-Wiki

42 Quai Jacoutot (Strasbourg)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1866
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction

Date 1866

Intéressante maison composite située juste en face du Bassin des Remparts, et qui ne laisse pas d’intriguer.

A la façade sur rue, classicisante, est en effet appariée, du côté gauche, un bâti de type régionaliste à pans de bois, qui se combine lui-même étrangement avec des sortes de pylônes en grès roses décorés d’éléments floraux qui semblent préfigurer les motifs de l'Art Nouveau.

On peut constater, d'autre part, que la partie latérale droite, visible depuis la rue, est, comme la façade sur rue, tout à fait classique. Au-dessus de la porte d'entrée on peut lire "J. 1866 A.", ce qui correspond sans doute aux initiales du premier propriétaire avec la date de construction.

S'agit-il d'une coïncidence ? Mais on constatera que les initiales correspondent à celles de Jacoutot Auguste ? Et on sait que le quai porte justement le nom du fondateur du premier établissement pour sourds-muets en Alsace, Auguste Jacoutot (1800-1879), qui transféra en 1839 l'institution qu'il avait créée à Colmar en 1824, à la Robertsau, justement. Mais on comprendrait mal cependant pourquoi il n'aurait construit sa propre demeure que peu d'années avant sa mort.

Une autre hypothèse pourrait alors être envisagée, sachant que l'ecclésiastique Charles Auguste Jacoutot (1841-1915), fils du précédent, fut ordonné justement en 1866, date à laquelle il entra à son tour dans l'Institut pour les sourds-muets de son père, dont il prit la direction après 1871, poste qu'il occupa jusqu'en 1901, année où il partit en retraite. Il n'est pas exclu en effet que celui-ci se soit fait construire cette demeure, l'année même de son ordination et de sa prise de fonction1.

Mais cette piste paraît cependant très fragile, car dans les annuaires de Strasbourg, l'abbé Jacoutot est toujours appelé Charles (Karl), et situé rue Boecklin (Hauptstrasse 1), et donc plus proche de l'Institut qu'il dirigeait. Peut-être faut-il alors penser à un constructeur de bateaux ? Ainsi, dans l'annuaire de Strasbourg de 1880, on trouve dans le secteur de la Robertsau correspondant à cette maison (Blaues Quartier n° 4c) un J. Anstett, Schiffbauer...Mais il se peut que ce soit une fausse piste, car il n'a pas été possible de faire coïncider les adresses.

Ce qui est sûr, c'est qu'on trouve en 1902, au n° 14 de l'Ill-Rhein-Canalstrasse (ancien nom du quai Jacoutot), un L. Fischer, Schiffbauerei-bezitzer (propriétaire d'une entreprise de constructions de bateaux), et A. Fischer, Schiffbauer (constructeur de bateaux), le premier étant propriétaire du n° 14 (qui correspondait peut-être au n° 42 actuel ), et qui était sans doute le père du second2.

Malheureusement, aucun dossier n’est à trouver avec cette adresse aux Archives de la Ville, et la date de la partie du bâtiment en pans de bois qui est peut-être une extension postérieure à 1866, ainsi que les noms des maître d’oeuvre et maître d’ouvrage ne peuvent donc pas être déterminés, et on en est réduit à des suppositions.

On fera remarquer que l’absence de dossier aux Archives avait déjà été constatée concernant les n° 45, quai Jacoutot, et n° 46, quai Jacoutot.

On proposera le détail d'une carte datée de 1909, où l'on discerne l'habitation, un peu décalée cependant par rapport au Bassin des Remparts (sans doute une imprécision du cartographe), avec à l'arrière quelque chose qui pourrait bien avoir été des entrepôts. Cela cadrerait en tous les cas bien avec l'hypothèse que cette maison appartenait à un constructeur de bateaux.

Références

  1. Georges Foessel, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 18, page 1771
  2. Annuaire d'adresses de Strasbourg de 1902 en ligne, AVES

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.