Loading...

41-43 Rue de Rathsamhausen (Strasbourg)

From Archi-Wiki

41-43 Rue de Rathsamhausen (Strasbourg)

Image principale
"2012-03-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1932 à 1933
Architecte Albert Strohmenger
Entrepreneur Brion et Martin
Structure Immeuble

Date de ravalement 3/2012
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1932 à 1933
Architecte Albert Strohmenger
Entrepreneur Brion et Martin

Immeubles contigus d’habitations et de commerces construits au début des années 30, à l’angle de la rue de Sainte-Marie-aux-Mines.

Les deux immeubles ont exactement les mêmes caractéristiques architecturales, à savoir trois étages d’habitations au-dessus d’un rez-de-chaussée voué au commerce. Un bandeau, imitant un appentis, sépare dans les deux cas les 2 e et le 3 e étage.

Sur les deux façades situées rue de Rathsamhausen, on trouve le même décor d’une étoile dans un rectangle entre les baies des deux premiers étages, ainsi que trois balcons centraux. Enfin, les deux entrées sont identiques, au caractère sobre et géométrique, comme l’ensemble de la construction.

On remarquera l’impression « a minima » d’architecture paquebot que crée la vue de l’angle, l’entrée du magasin semblant être en retrait.

Le maître d’œuvre est l’architecte Albert Strohmenger, décidément très actif dans cette rue, qui était également la sienne, puisque son habitation et son bureau se situaient au n° 47, rue de Rathsamhausen.

Le maître d’ouvrage est Xavier Loll, situé rue Baldner et rue de Thann, un industriel spécialisé dans les installations sanitaires, la zinguerie et la plomberie. L’entreprise qui élève les deux immeubles est la Maison Brion et Martin, située 11, rue Sainte Aurélie.

L’autorisation de construire est accordée le 25 juin 1932 et la construction est achevée au mois de mai de l’année suivante, puisque le permis d’occuper date du 11 mai 1933.

On sait seulement que le n° 41 était occupé au milieu des années 1960 par une boucherie-charcuterie, et depuis au moins 1982, et encore aujourd’hui, par un Laboratoire d’Analyses Médicales.

Au n° 43, on trouve dès l’origine le Restaurant « Au Petit Romain », établissement qui était encore attesté au milieu des années 1990. On notera qu’il était d’emblée gratifié à l’arrière d’une salle des fêtes, et qu’en 1975, avait eu lieu une transformation intérieure de la salle du restaurant.

Aujourd’hui, et depuis une date qui n’a pu être précisée, mais postérieure à 1995, les locaux sont occupés par une pharmacie.

Ravalement

Date 3/2012

Vues récentes

Date 2019

Références