Loading...

4-6 rue de la Division Leclerc (Strasbourg)

De Archi-Wiki

4-6 rue de la Division Leclerc

Image principale





Chargement de la carte...

Date de construction 1954 à 1956
Architecte Eugène Rohmer
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction (n°4-6)1

Date 1954 à 1956
Architecte Eugène Rohmer

La demande de permis de construire date du 25 juin 1953. Le permis est accordé par la Ville le 27 novembre 1953.

Cet immeuble comportant deux adresses a été construit en 1954 par l'architecte Eugène René Rohmer pour la Société en copropriété " Division Leclerc ". L'entreprise de construction est Steinbach et Moellé.

La réception des travaux du gros oeuvre date du 15/06/1955 et les travaux sont achevés le 25/06/1956.

Les façades principales donnent du côté rue de la Division Leclerc, tandis que d'autres façades donnent du côté de la rue de la Chaîne. Cette dernière étant étroite, certaines façades donnant de ce côté sont beaucoup moins hautes. Ainsi les façades donnant à l'arrière du n°4 donnent sur un bâtiment de seulement deux niveaux2.

La société de décoration intérieur Abry-Arnold se trouve depuis l'origine au rez-de-chaussée cet immeuble. Avant la construction du nouvel immeuble la société se trouvait dans un bâtiment provisoire situé sur la parcelle.

Descriptif

La façade se trouve dans le prolongement du 2 rue de la Division Leclerc construit 15 ans plus tôt, probablement par le même architecte. Elle reprend l'essentiel des codes de l'immeuble précédent. On trouve ainsi une continuité des arcades au rez-de-chaussée, surmonté d'un entresol. Les deux premiers niveaux sont revêtus de plaques en grès des Vosges. Dans les étages, les quatre travées centrales sont compartimentées en cellules comportant des balcons. La structure largement visible est le seul élément réellement moderniste de cette façade. Au cinquième étage se trouve un balcon filant prolongeant celui situé au n°2.

Contrairement à l'immeuble du n°2, toutes les ouvertures vers la rue de la Division Leclerc ne possèdent pas d'encadrements en pierre, et les encadrements, lorsqu'ils existent, ne sont pas moulurés. Les ferronneries des balcons sont par ailleurs dépourvues du style Art déco visible au n°2.

Façade côté rue de la Chaîne

Références