Loading...

3 rue Charles Appell (Strasbourg)

From Archi-Wiki

3 rue Charles Appell

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1893
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1893

Immeuble en brique et pierre de la fin du 19 e siècle avec des travées latérales légèrement en saillie. Le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg (éd. 2002, page 163) évoque une « maison néo-Renaissance ».

On notera l’ ornementation très riche et très variée dans les formes et les motifs. A l'opposé, on observera la relative "modestie" de la porte d'entrée.

Au premier étage, on distingue deux têtes sculptées à l'intérieur de frontons triangulaires au-dessus des fenêtres. Au deuxième étage, ceux-ci sont remplacés par des arcs de traverse, d’allure plus martiale. Et au dernier niveau, on trouve de jolis arcs cintrés.

La consultation du dossier de la Police du bâtiment ne permet pas d’apprendre qui est le maître d’œuvre, mais il s’agit à coup sûr d’un architecte en vue. On peut admirer ses dessins très bien conservés sur un papier célophane de bonne qualité, mais ils sont signés par le seul commanditaire.

Ce dernier, qui était propriétaire du terrain, s’appelle Haller, et il n’en était pas à son premier investissement, si l’on en juge par sa "présence" dans les notices d’Archi-Wiki ! A titre d'exemple, on proposera un lien vers le n° 14, rue Louis Apffel, qu'il a également fait construire et où l'on trouve un courrier à en-tête de sa part. Plus intéressant encore : Fritz Haller, est le maître d’ouvrage, la même année, à savoir en 1893, d’immeubles quasi-jumeaux situés 39 et 41, rue Oberlin, construits dans le même style néo-Renaissance , en brique et pierre ! En comparant les dessins sur l’adresse du n° 39, on peut considérer qu’il est fort probable qu’il sont le fait du même maître d’œuvre (malheureusement toujours inconnu à ce jour !).

L’autorisation de construire est accordée le 25.2.1893. La construction semble avoir été achevée dans l’année, mais la date n’a pas pu être davantage précisée.

La rue s’appelait à l’époque de sa construction, en l’absence de nom propre, « Lauterburger Privatstrasse ». La rue a pris ensuite le nom de rue de Hoenheim (Hoenheimstrasse), et l’immeuble a porté le n° 24, avant de porter le n° 3, et que la rue prenne le nom de Charles Appell.

Encore un mot sur le dossier. Il n’est pas gros, ce qui donne à penser que l’immeuble n’a pas vécu de travaux de transformation importants. Un petit dialogue avec un résident permet de savoir qu’il ne dispose pas d’ascenseur.

Une photo datant sans doute du début des années 1900 et destinée à être une carte postale permet de voir des habitants aux fenêtres et aux balcons, visiblement heureux d’avoir la visite du photographe.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Anne-françoise auberger

34 months ago
Score 0
Merci pour cette belle histoire !

Wilfred HELMLINGER

34 months ago
Score 0
Comme les deux têtes sont munies d’une étoile, et puisqu’il y a une tête masculine et une tête féminine, cela me fait penser à la jolie histoire de Tithon et Aurore. Aurore, la Reine du Jour, la déesse au front étoilé, était tombée amoureuse de Tithon, simple mortel. Elle supplia alors Zeus de donner à Tithon l’immortalité, pour qu’elle puisse rester avec lui pour toujours… Malheureusement, elle avait oublié de préciser : avec une éternelle jeunesse. Car Tithon devint vieux, vieux, de plus en plus vieux, affreusement vieux, sans toutefois parvenir à mourir ! Aurore eut alors l’idée de transformer Tithon en cigale. Et comme la cigale recommence chaque jour à chanter avec la chaleur du jour, Tithon redevint pour toujours le compagnon de la Reine du Jour …1. Il se trouve qu’en faisant les photos, j’ai discuté avec une résidente qui habite à un étage supérieur, et qui m’a vanté le caractère bienfaisant du soleil quand il pénètre dans l’appartement !

Anne-françoise auberger

34 months ago
Score 0

Effectivement, je pensais être la première à rajouter les photos actuelles faites ce matin ! bravo donc pour cette réactivité

Je ne crois pas que les deux têtes soient strictement identiques, que/qui peuvent-elles représenter ?

Beaucoup de belles choses dans cette rue, à découvrir !

Fabien Romary

34 months ago
Score 0
Fiche éclaire et éclairante:! Merci Wilfred tu tires plus vite que ton ombre !
  1. La mythologie grecque adoptée par les Romains, par Paule du Bouchet