Loading...

Adresse:35 Avenue de la Paix (Strasbourg)

From Archi-Wiki

35 avenue de la Paix (Strasbourg)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1913 à 1914
Architecte Joseph Heiss
Entrepreneur Joseph Heiss
Structure Maison

Date de démolition 1956

Date de construction 1956 à 1957
Architecte Joseph Schwab (fils)
Structure Bureaux

Date de rénovation 2007 à 2008
Architecte Jacques Bouyneau
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Construction1

Date 1913 à 1914
Architecte Joseph Heiss
Entrepreneur Joseph Heiss

En 1913, l’architecte-entrepreneur Joseph Heiss, dont l’entreprise de construction (Baugeschäft) est située au n° 15, rue d’Obernai, est le maître d’œuvre et maître d’ouvrage d’une villa pour deux familles.

L’adresse est déjà prestigieuse à cette époque, et s’appelle encore « Kaiser-Friedrichs-Strasse ».

L’autorisation de construire est accordée le 17 octobre 1913, et la villa est sans doute achevée au 23 juin 1914, puisqu’à cette date est accordé à Joseph Heiss le permis d’occuper sa villa.

On notera que la villa se situe uniquement dans la future avenue de la Paix, et qu’il reste donc une portion de terrain à l’angle que forme la même voie avec la rue Oberlin.

Selon les recherches de l'historien de l'art Tobias Möllmer, le premier projet de Joseph Heiss ne nous est pas parvenu, mais on trouve dans le dossier d'archives un croquis au fusain (Kohlestift) réalisé par l'architecte de la Ville Fritz Beblo ou son proche collaborateur Ernst Feffig. Joseph Heiss réalisera un projet plus proche du croquis. Le style du nouveau bâtiment se rapproche des réalisations de l'architecte de Karlsruhe, Friedrich Weinbrenner2.

Rappelons qu'à partir de 1910 la Police du Bâtiment de Strasbourg est doté d'une commission municipal des Beaux-Arts (Kunstkommission) et qu'à ce titre les projets sont annotés ou modifiés pour mieux s'insérer dans leur environnement. Fritz Beblo est l'un des principaux acteurs du mouvement Heimatschutz favorisant un bâti au caractère local.

Il se trouve que le dossier de la Police du Bâtiment a conservé un dessin daté d’avril 1913 et dû à l’architecte Marcel Eissen, qui montre un projet occupant tout l’espace disponible. Bien entendu, ce projet n’a de toute évidence pas été réalisé, mais on le partagera quand même à titre documentaire.

En 1934, l’immeuble est la propriété de la Société des Assurances Alsaciennes, ou simplement occupée par elle, et on apprend qu’elle procède à la clôture du terrain à l’angle, confiant son projet à la Maison Schoettel et Cie, située 7, place Saint-Florent. Une belle carte postale datant de 1941, montre bien cette disposition.

Démolition1

Date 02/07/1956

Une mention manuscrite précise que « la démolition des anciens immeubles » est achevée à la date du 2 juillet 1956.

Cité-Vie1

Date 1956 à 1957
Architecte Joseph Schwab (fils)

Le maître d'oeuvre d'un immeuble à usage de bureaux est l'architecte D.E.T.P. Joseph Schwab, situé 3, rue Saint Maurice.

Le maître d'ouvrage étant alors la Cité-Vie, compagnie du groupement des assurances alsaciennes.

La permis de construire est accordé le 23 juillet 1956 et la construction est achevée au 29 octobre 1957.

Ce vaste bâtiment fait l'angle avec le Boulevard Clémenceau et la rue Oberlin.

L'architecture de cet immeuble ressemble à un immeuble de la même période au 21 rue de Zurich

La région Alsace a occupé cet immeuble de 1985 à 20053 avant son déménagement dans son nouveau siège 1 place du Wacken 67000 Strasbourg.

Rénovation

Date 2007 à 2008
Architecte Jacques Bouyneau

La rénovation a été confiée à M. Jacques Bouyneau, architecte à Mittelhausbergen.

Les allèges sont revêtues de panneaux composite qui donnent une nouvelle modernité à la façade.

Les travaux sont se sont déroulés d'août 2007 à juin 2008

Des parkings ont été créés dans la cour, l'accès se fait depuis l'Avenue de la Paix.

Références

  1. a b et c Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 795W38
  2. Tobias Möllmer, Die Entwicklung der Strassburger Baupolizei 1871-1918 in Metacult - Strasbourg lieu d'échanges culturels entre France et Allemagne, page 507-509
  3. D.N.A. du 2/03/2007

Lien interne