Loading...

34 Rue Oberlin (Strasbourg)

From Archi-Wiki

34 Rue Oberlin

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1904
Architecte Aloys Walter
Entrepreneur Rudolf Stecher
Verrier d'art Wilhelm Schell
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau

Date de ravalement 2009
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1,2

Date 1904
Architecte Aloys Walter
Entrepreneur Rudolf Stecher
Verrier d'art Wilhelm Schell

L'immeuble est à l'angle des rues Jean Frédéric Oberlin et Ehrmann.

Le nom du commanditaire est Borchert. Les plans sont signés Aloys Walter en mars 1904. L'entrepreneur est Rudolf Stecher, dont le nom figure sur la façade.

La façade associe pierres de taille et briques orange. L'ensemble mélange Art nouveau et 18e siècle.

L'angle est à pan coupé. Sur chaque façade un oriel qui s'élève en tourelle coiffée d'un bulbe polygonal.

La menuiserie des fenêtres est de style Art nouveau. Des vitraux avec des motifs floraux et des arabesques embellissent les baies des oriels.

Les vitraux sont l'oeuvre de Wilhelm Schell3.

Au-dessus des consoles, Aloys Walter a placé un motif floral en céramique. Le motif japonisant est presque identique au 2 rue Edouard Teutsch, du même architecte.

Rue Oberlin, la clef de voûte de la vitrine est ornée d'une tête sculptée portant une coiffe.

Dans son commentaire, S. Hornstein note l'influence d'Hermann Billing (architecte allemand de Karlsruhe) et Josef Hoffmann (architecte autrichien connu plus particulièrement pour le Palais Stoclet à Bruxelles) : monumentalité et pourtant légèreté par l'utilisation de motifs décoratifs composés de traits fins dans la menuiserie des fenêtres et ondulations de façade1.

L'immeuble a subi des dégâts lors du bombardement aérien du 25-9-1944.

Un certificat de sinistré conservé dans le dossier de la Police du bâtiment précise que le 5e étage était inhabitable.

Ravalement

Date 2009

La façade a été entièrement repeinte, mais les pierres de taille n'ont apparemment subi aucun traitement. Dommage.

Références

  1. a et b HORNSTEIN SHELLEY (Thèse 1981) (Livre)
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 879W282
  3. Strasbourg 1900 naissance d'une capitale, p130

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.