Loading...

31 Rue Jules Rathgeber (Strasbourg)

From Archi-Wiki

31 Rue Jules Rathgeber

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1893 à 1894
Entrepreneur Urban Famille d'entrepreneurs et d'architectes
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1893 à 1894
Entrepreneur Urban Famille d'entrepreneurs et d'architectes

Maison individuelle complexe, avec tour, construite à la fin du 19 e siècle, à l’angle des rues Jules Rathgeber et Saint-Erhard.

Consultation du dossier :

Le maître d’œuvre est l’architecte-entrepreneur Charles Urban, situé à Illkirch.

Le maître d’ouvrage est un notable, sans doute d’origine allemande, à savoir Friedrich Stürzenbecher, inspecteur d’assurance contre les incendies (Hernn Feuerversicherungs-Inspektor), domicilié auparavant rue Marbach (Marbachsgasse 12). A l’époque de sa construction, la maison avait pour adresse « 19 Juliusweg ».

L’autorisation de construire est accordée le 24.11.1893. La construction est achevée au 6.12.1894.

En 1931, construction d’ une véranda annexée à la façade sur cour de la maison. Le projet est confié à l’architecte Emile Schneider, situé 1, rue de Neuwiller. L’entreprise de construction est celle de Ch. Urban et Cie, située rue Schertz.

En 1953, construction d’une terrasse et d’un garage .

En 1994, projet de remplacement des fenêtres de la véranda.

Observations :

Cette maison possède un grand jardin. Sur la façade on peut lire des inscriptions en latin "Laborum Dulce Lenimen" qui pourrait se traduire par "Douce consolation de mes peines". Il s'agit d’une citation du poète Horace dans une ode à sa lyre.

Dommage que les volets ne sont pas homogènes entre eux.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Roland burckel

25 months ago
Score 0
la traduction n'est-elle pas plutôt "douce consolation de mes travaux'?