Loading...

30 rue des Tonneliers (Strasbourg)

Aus Archi-Wiki

30 rue des Tonneliers

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction environ 1550
Structure Immeuble
Courant architectural Alsacien (colombage)

Date de démolition environ 1900

Date de construction environ 1905
Architecte Gustave Oberthur
Structure Immeuble
Courant architectural Néo-Louis XVI

Date de ravalement environ 12/2010
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique du lieu1

Date environ 1550

Maison située à l'angle de la rue des Tonneliers et de la rue du Poumon.

Adresse citée dans le livre de Seyboth Strasbourg Historique et Pittoresque :

" Cette maison s'appelait très anciennement Zum Stampfe, du nom des chevaliers Stampf, en 1551 elle fut vendue à Nicolas Keyser dont la brasserie Zum grossen Kamelthier ( Au Grand Ghameau) était située en face; elle prit alors le le nom Zum alten Kamelthier (Au vieux Chameau), qu'elle conserva jusque vers la fin du XVIIIe siècle.

Elle renfermait à cette époque le Bureau des Messageries Royales de Paris »

La maison fut détruite peu après 1900.

Construction

Date environ 1905
Architecte Gustave Oberthur

Immeuble construit par l'architecte Gustave Oberthur, comme l'indique une inscription gravée sur le socle du pilastre de gauche de la façade vers la rue des Tonneliers. La façade vers la rue des Tonneliers est symétrique. Le rez-de-chaussée, percé de trois baies aux arcs surbaissés, est orné d'un appareillage à refends surmonté d'une corniche . Dans les étages, la décoration est plus importante. Les travées sont délimitées au premier et au deuxième étage par des pilastres colossaux cannelés dotés de chapiteaux ioniques. Les baies rectangulaires qui sont toutes des portes-fenêtres sont munies de garde-corps sans balcon au premier étage. Au deuxième étage se trouvent trois balcons arrondis, et au troisième étage, un grand balcon filant repose sur des consoles qui sont situées dans le prolongement des chapiteaux des pilastres.

Les décors de la façade, y compris les ferronneries des balcons, dont certaines sont ornées de guirlandes, s'inspirent du style Louis XVI. Des grecques (frise) se trouvent sous le balcon filant, et des triglyphes ornés de gouttes sont situés sous la corniche du toit.

La façade vers la rue du Poumon, plus longue, a un rez-de-chaussée dans la continuité de celui vers la rue des Tonneliers. Dans les étages, on retrouve les mêmes pilastres, mais moins nombreux. Les décors sont moins présents, et il n'y a plus de porte-fenêtre ni de balcon. Les fenêtres dotées d'encadrements moulurés et d'appuis galbés s'éloignent un peu du style néo-Louis XVI, et s'inspirent plutôt de l'architecture de la première moitié du XVIIIe siècle, peut-être pour s'inscrire dans la continuité de la façade voisine du 1 rue du Poumon qui semble dater de cette époque.

Rénovation

Date environ 12/2010


Aspect en 2011

Date 6/2011


Références

Contribute to this article

Comments[Bearbeiten | Quelltext bearbeiten]

Du bist nicht berechtigt Kommentare hinzuzufügen.