Loading...

Adresse:2 rue de Bouxwiller (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2 rue de Bouxwiller

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1935 à 1936
Architecte Eugène Brast
Entrepreneur Bartelmebs frères
Feltz
Structure Immeuble
Courant architectural Art déco
Style paquebot
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Construction1

Date 1935 à 1936
Architecte Eugène Brast
Entrepreneur Bartelmebs frères
Feltz

Construction

Quelle proue, à l'angle de la rue de Bouxwiller et de la rue des Bonnes Gens ! On ne sera donc pas étonné d'apprendre que le dossier de la Police du bâtiment est gros d'un litige concernant la hauteur de l'immeuble...

L'autorisation de construire date du 25.7.1935. Le maître d'ouvrage est la "Société Immobilière de la rue de Bouxwiller", représentée par l'architecte Eugène Brast, qui est le maître d'oeuvre. L'entreprise de construction est la maison Barthelmebs Frères et Feltz.

La Police du bâtiment a donc réagi en constatant que la construction "dépasse de 1,56 m. la hauteur de 17, 30 m. jusqu'à la corniche principale indiquée dans les plans approuvés". L'ordre est donné de détruire les parties en excès de l'immeuble. On conçoit bien que c'était demander quasiment l'impossible. Cette sanction est donc finalement remplacée par une transaction financière en guise d'indemnité.

En conséquence, on ne trouvera pas non plus de certificat de réception définitive d'habitation pour cet immeuble, "étant donné que cette construction n'est pas conforme aux prescriptions du Règlement des Constructions de la Ville de Strasbourg et avait même entraîné en son temps une action en justice", est-il encore écrit en 1948, en réponse à une telle demande.

Description

Cet immeuble mélange l'esprit d'une architecture plus traditionnelle liée aux formes du passé (ferronnerie Art Déco au premier étage, angle à pans coupés, carreaux des vitres avec petits bois à la française, entrée de garages avec fronton, etc..) et des formes plus radicales issues du mouvement moderne, à l'image de la proue à l'étage supérieur (qui semble avoir été ajoutée), rappelant l'univers nautique et l'architecture paquebot, alors très en vogue.

On trouve également ce vocabulaire sur un immeuble du même architecte, situé 6 rue Sedillot. Deux autres immeubles, construits par l'architecte Tim Helmlinger, évoquent le style paquebot, ils se trouvent au 7 rue de Berne et au 15 rue Jacques Peirotes.

Le motif du triangle est récurrent sur la façade, ainsi que dans d'autres oeuvres du même architecte.

Réfection des balcons

Date 2018

En mauvais état, les anciens balcons en béton ont été déposés et reconstitués presque à l'identique en 2018. Pour des questions de sécurité, des gardes corps métalliques ont ensuite été ajouté.

Vues après réfection des balcons

Références