Loading...

Adresse:2 rue Saint-Arbogast (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2 rue Saint-Arbogast

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1896
Architecte Heinrich Backes
Structure Immeuble
Courant architectural néo-gothique
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1,2

Date 1896
Architecte Heinrich Backes

Immeuble dessiné par l'architecte Heinrich Backes en octobre 1895 pour Paul Arndt, le maître d'ouvrage domicilié à l'époque au n° 5, rue Sainte-Odile à Strasbourg. On peut remarquer que cet architecte, d'ordinaire associé à Franz Lütke, oeuvre ici de façon solitaire. Mais d'après la notice du NDBA1, concernant Heinrich Backes, cet immeuble serait une de ses toutes premières réalisations. Le résultat ne manque pas d'une certaine prestance, alors que l'architecte a tout juste 30 ans, mais celle-ci n'est probablement pas non plus étrangère au goût (et au porte-monnaie !) du maître d'ouvrage... Heinrich Backes est en effet né le 20.9.1866 à Bitburg, en Rhénanie et s'établit à Strasbourg fin 1890. Toujours d'après la même source il pratiqua l'architecture à partir de 1896, et ce ne serait qu'au courant de l'année 1898 qu'il s'associa avec Lütke, leur association s'interrompant en 1907. Backes travailla par la suite avec Otto Zache. En 1919, Backes quitta Strasbourg pour Trêves, bien que son décès soit enregistré dans la capitale alsacienne le 28.2.1931. La réalisation du n° 2 rue Saint-Arbogast doit dater de 1896. Enfin, en 1989, sont entrepris des travaux de réfection de la façade. Le maître d'oeuvre est Yves L'Hermite, architecte DPLG.

Le décor de la porte d'entrée avec son oculus polylobé, les balcons du 1er et du 2ème étage, ainsi que les lucarnes sont de style néo-gothique. La façade n'est pas totalement symétrique comme on pourrait le croire au premier coup d'oeil, car le balcon de gauche au deuxième étage est supporté par des colonnes s'appuyant sur le garde-corps en pierre du balcon du 1er étage, ce qui n'est pas le cas du balcon de droite.

Information

Date 1926 à 1939

Pierre Montet, égyptologue, a vécu dans cet immeuble de 1926 à 1939.

Une plaque a été apposée sur l'immeuble en son bon souvenir.

Références