Loading...

Adresse:2 Rue du Birkenfels (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2-4-6-8 rue du Birkenfels et 16-18 rue Frédéric

Image principale













Chargement de la carte...

Date de construction 1966 à 1969
Architecte François Herrenschmidt
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Historique

Au début du XXe siècle, l'actuelle place du Marché était peu urbanisée. Rue Frédéric on trouvait déjà des maisons, plusieurs d'entre elles ont été démolies dans la partie est pour construire l'ensemble actuel.

Dans les années 1950, on trouvait quelques maisons et des locaux d'activités, également démolis.

Dans les années 1960, avant leur démolition, on y trouvait les locaux de la fabrique de meuble Ehalt SA. L'entreprise restera à cet emplacement jusqu'en août 1964. Elle déménagera ensuite à Fegersheim dans une nouvelle usine qu'elle s'est fait construire1.

Démolition1

Date 1965

Une fois les terrains revendus à la SCI Place du Marché pour les besoins de la nouvelle construction, l'ensemble des locaux de la fabrique de meuble Ehalt SA est démoli.

Construction1,2

Date 1966 à 1969
Architecte François Herrenschmidt

Un premier permis est déposé le 8 mars 1965 par la SCI Place du Marché-Neudorf, 20 rue du Vieux Marché aux Vins à Strasbourg.

L'architecte est François Herrenschmidt, architecte en chef des bâtiments civils et Palais Nationaux, 11 Avenue de la Paix à Strasbourg. Il est déjà connu à Strasbourg pour de nombreuses réalisations d'envergure comme la Cité Boulevard de la Marne, la Cité Universitaire Paul Appell, ou encore l'ENIS (actuel INSA). Il signera à cet emplacement une ambitieuse réalisation privée.

Aucune suite ne sera donnée au premier permis. Un nouveau permis est déposé le 16 mars 1966. Le plan de masse ne change pas fondamentalement, mais le nombre de logements et magasins prévu diminue. Dans le nouveau projet, on compte 64 logements, 6 magasins et des stationnements.

On notera qu'une partie des terrains a été acquise à des propriétaires privés, une autre appartenait à la Ville de Strasbourg qui a ainsi permis l'aménagement de la place du Marché, telle qu'on la connaît de nos jours.

Le permis est accordé par la Ville en date du 1er juillet 1966. La déclaration d'achèvement des travaux est datée du 29/05/1968.

Les ascenseurs sont ajoutés dans la foulée par le biais d'un nouveau permis. Visiblement c'était la procédure à cette époque car nous avons déjà rencontré le cas dans d'autres dossiers, où la construction de l'immeuble est séparée des ascenseurs.

La réception finale des travaux a lieu le 25/11/1969

Descriptif

Important ensemble immobilier composé de six bâtiments répartis entre la rue de Birkenfels (n°2-4-6-8), en face de la Hall du Marché, et la rue Frédéric (n°16-18).

Les immeubles rue Bikenfels sont plus hauts que ceux situés rue Frédéric, probablement du fait de la différence de largeur entre la place du Marché et la rue Frédéric.

On notera la matérialité des façades, avec l'utilisation de tesselles polychromes, en pâte de verre. Cette couleur "bleu piscine" ou "bleu mer" égaie particulièrement les façades et lui donne un caractère tout à fait unique. Malheureusement dans le dossier d'archives on ne trouve pas d'informations concernant ces choix décoratifs. Peut être la réponse est-elle à chercher du côté de l'immeuble mitoyen ?

En effet, l'immeuble mitoyen donnant sur la place du Marché, possède la même matérialité. Ceci n'est probablement pas dû au hasard, le service d'extension de la Ville a demandé à ce que les architectes de ces deux ensembles, construits à la même période, se rencontrent en vue d'harmoniser les projets. L'architecte de l'immeuble donnant sur la place du Marché est Albert Bernhardt. Le passage couvert situé place du Marché se prolonge presque naturellement rue de Birkenfels, il s'agit également probablement d'une harmonisation entre ces deux immeubles sans que nous n'ayons trouvé la réponses dans aucun des dossiers d'archives consultés.

La pignon nord-est de l'immeuble a une une forme en V, il est presque aveugle, décoré de tesselles dans les tons gris. Cette forme, ajoutée aux étages en attique, aux balcons filants placés le long des façades, et aux carreaux de couleurs "bleu-mer", pourrait évoquer la proue d'un navire, d'autant plus que l'immeuble, par sa masse, semble surnager au dessus des bâtiments plus petits à l'est du quartier. Les cheminées et cages d'ascenseurs qui dépassent de l'immeuble rajoutent à cette ambiance nautique.

On notera aussi un autre immeuble pourvu de garde corps à la couleur bleu très similaire, dans un ensemble situé 36-38 Avenue Jean-Jaurès à Strasbourg-Neudorf.

Vue d'ensemble

Vue avant le dernier ravalement

Sur ce cliché ci-dessous on aperçoit encore les anciens garde-corps qui alternaient revêtement translucide et bleuté.

Vues récentes

Décors

Ravalement

Date 2021


Les façades ont été ravalés et restaurés. Les tesselles manquant ont été remplacé par des carreaux ressemblant. On a donc encore la chance, après ce ravalement, d'admirer cette couleur bleu caractéristique.

Les gardes corps côté rue du Birkenfels ont été remplacé pour des raisons de sécurité. Le damier de couleur bleu et translucide que l'on retrouvait sur les panneaux en PVC a été supprimé au profit d'une couleur uniforme. A l'arrière côté rue Frédéric, les gardes corps ancien ont été conservé et nettoyé.

Références

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...