Loading...

2 Rue Gustave Eiffel (Beaulieu-sur-Mer)

From Archi-Wiki

2 Rue Gustave Eiffel (Beaulieu-sur-Mer)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1902 à 1908
Architecte Emmanuel Pontremoli
Structure villa

Classement Monument Historique 15/09/1966
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Villa Grecque Kérylos

Date 1902 à 1908
Architecte Emmanuel Pontremoli

La Villa Grecque Kérylos a été construite entre 1902 et 1908 par l’architecte Emmanuel Pontremoli sur un promontoire rocheux surplombant la Méditerranée, pour l’archéologue et spécialiste de l’époque hellénistique Théodore Reinach (1860-1928).

Celui-ci souhaitait une habitation construite et meublée sur le modèle des villas de la Grèce antique du IIe et du Ier siècle avant J.C. et on peut dire que le résultat est réussi au-delà de tout ce qu’on pouvait imaginer.

A sa mort, en 1928, Théodore Reinach lègue la villa à l’Institut de France.

La villa a été classée au titre des Monuments historiques le 15 septembre 19661.

Depuis le 1er janvier 2016, la villa est gérée par le Centre des monuments nationaux.

Transformée en musée, elle est ouverte au public ; la visite, payante, se fait à l'aide d'un audioguide gratuit.

C'est une reconstitution idéale d'une maison grecque de l'époque hellénistique, adaptée à la fonctionnalité moderne (et à l'éclairage électrique).

Les peintures murales sont dues aux peintres Adrien Karbowsky et Gustave-Louis Jaulmes et les stucs à Paul-Jean-Baptiste Gasq. Les douze colonnes monolithes en marbre blanc de Carrare qui entourent le péristyle sont taillées par Nicoli. Les tentures de lin qui remplacent les portes sont brodées par le créateur Ecochard. La vaisselle de table est réalisée par Emile Lenoble et les meubles par l'ébéniste parisien Bettenfeld sur des dessins de Pontremoli.2

Vues extérieures de la villa

On remarquera que l’aspect extérieur et les façades sur mer, sont relativement austères, mais forment un bel exemple d’ architecture « pittoresco-académique » à tendance néo-antique et modern style. 3

Vues intérieures de la villa

Dès son arrivée à l'intérieur de la villa, le visiteur est accueilli par la formule grecque Xaipe ( qui est la manière antique de dire "Bonjour" ou "Salut", et qui signifie littéralement "Réjouis-toi") inscrite au sol, et par une mosaïque figurant un coq, une poule et ses poussins, symboles de la famille.

Les clichés rassemblés ici permettent de découvrir la riche décoration intérieure, sous forme d’une grande diversité, dont on peut mentionner en particulier le mobilier, les mosaïques, les statues, les fresques, etc…

Les fresques, justement, méritent une attention particulière, car les légendes sous les photos ne sauraient en épuiser le contenu. Elles ont été réalisées selon une méthode antique, par les peintres Gustave Louis Jaulmes et Adrien Karbowsky, tous deux élèves de Jean Paul Laurens et de Puvis de Chavannes.

Les scènes ont été choisies par Théodore Reinach et inspirées de décors de vases antiques conservés dans les musées de Berlin, de Munich et du Vatican.

Voici une courte description concernant trois de ces peintures murales et qui complète en partie la légende déjà présente sous la photo :

1) les préparatifs du sacrifice du taureau à l'occasion d'une fête dédiée à Dyonysos au cours de laquelle le vainqueur d'un concours de poésie recevait le trépied visible derrière l'animal ; à gauche se trouve la déesse ailée de la Victoire, Niké.

2) La dispute de la lyre entre Hermès et Apollon, remportée par ce dernier, qui devint de ce fait le dieu des poètes.

3) Le retour d’Hephaïstos dans l’Olympe commandé par Zeus à Dionysos qui, pour ce faire, enivra le dieu forgeron et le ramena sur son âne, le cortège étant précédé d’un satyre. 4

N.B. : D'une manière générale, les photographies proposées sont dans leur totalité des photos originales. Quant aux textes, on consultera avec profit les sources proposées, dont ils sont extraits ou simplement inspirés, ainsi que le coup de cœur de l’écrivain Adrien Goetz pour cette villa5

Classement Monument Historique

Date 15/09/1966

Villa avec sa décoration intérieure et son mobilier (cad. B 208) : classement par arrêté du 15 septembre 19661.


Références

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

22 months ago
Score 0

Merci beaucoup aux mains correctrices (ah, les coquilles !). Pour ne pas surcharger le texte, je n'ai pas mentionné des détails pourtant croustillants: ainsi, le commanditaire, Théodore Reinach avait deux frères, Joseph et Salomon, tout aussi érudits que lui, au point qu'on les appelait les "Frères Je-sais-tout" (J(oseph)-S(alomon)-T(héodore)...

Voici un lien pour en savoir plus : http://www.a...-reinach-514 [archive]