Loading...

2 Chemin de la Prairie (Strasbourg)

From Archi-Wiki

2 Chemin de la Prairie (Strasbourg)

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1906
Entrepreneur Charles Heiler
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction1

Date 1906
Entrepreneur Charles Heiler

Maison d’habitation avec deux niveaux, construite au début du XXe siècle, avec une entrée latérale ornée d’une marquise de et à laquelle on accède par un escalier.

Le maître d’œuvre et maître d’ouvrage est le maître-maçon Charles Heiler, qui a fondé une entreprise de constructions (Baugeschäft) dans la même rue et qui vend la maison à peine terminée à un facteur (Briefträger) et employé des Postes (Postbeamter), du nom de Emile Büsche.

L’autorisation de construire est accordée à Charles Heiler le 19 décembre 1905, et la construction est achevée au 8 septembre 1906.

A la fin des années 50, un nouveau propriétaire fait construire des garages.

Et au milieu des années 90, un autre propriétaire met en place des fenêtres de toit type velux en vue de l’extension de l’appartement situé au 1er étage.

Il semble par ailleurs que la maison a sans doute bénéficié d’un ravalement récent, qui met en valeur les bandeaux en pierre verticaux aux angles, ainsi que le bandeau horizontal séparant les deux niveaux.

Elle incarne bien l’habitat sobre et ancien de cette rue paisible, où s’est constituée récemment une levée de bouclier d’un collectif d’habitants concernant un projet de construction jugé disproportionné, à savoir quatre bâtiments comprenant 52 logements2.

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 949W390
  2. Article des DNA, édition de Strasbourg, en date du 21/02/2020, page 31, par Valérie Walch : « La Prairie ne veut pas de béton » : https://c.dna.fr/edition-strasbourg/2020/02/20/robertsau-chemin-de-la-prairie-on-veut-des-herissons-pas-du-beton [archive], consulté le 24/03/2020

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

14 months ago
Score 0
Merci, Fabien, pour le conseil et pour la modif. !

Digito

14 months ago
Score 0

Wilfred: J'ai préféré remplacé "récemment" par "en 2020" car en lisant l'article on ne comprenait pas si on ne lisait pas la source.

D'une façon général, sauf lorsqu'il s'agit d'événement daté de type actualité, il vaut mieux mettre les dates/année plutôt que des adverbes de temps. Cela permet aussi que l'article soit encore valable dans quelques années sans qu'il soit modifié.