Loading...

Adresse:28 avenue de la Paix (Strasbourg)

From Archi-Wiki

28 avenue de la Paix (Strasbourg)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1881
Structure Maison

Date de démolition environ 1910

Date de construction 1911 à 1912
Entrepreneur Joseph Heiss
Structure Immeuble
Courant architectural Néo-Renaissance
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Anciennes constructions1

Date 1881

A cet emplacement ainsi qu'à l'actuel n°30, se trouvaient deux villas et dépendances, qui semblaient symétriques.

Le dossier de la police du bâtiment est peu prolixe. Nous n'avons pas trouvé de date de démolition, mais il est probable que celle-ci ait eu lieu peu avant la construction des nouveaux immeubles.

Sur un plan de 1908, les deux villas sont toujours existantes.

Nouvelle construction1

Date 1911 à 1912
Entrepreneur Joseph Heiss

Bel immeuble de rapport construit en 1911-1912 et qui forme l'angle avec le Boulevard Gambetta.

Le volume général (deux pignons néo-Renaissance, oriels, tourelle dans l'angle, crépis pour la façade et pierre de taille pour les oriels), mais aussi certains détails (porte d'entrée encadrée de colonnes doriques et surmontée d'un oculus, balcon arrondi au 1er étage et ferronnerie des balcons identiques, etc), font penser qu'il s'agit du même architecte que pour le 12 quai Koch. Après vérification à la police du bâtiment, c'est bien Joseph Heiss qui est l'auteur des deux bâtiments.

Le 12 quai Koch possède un traitement général tout en rondeur (angle, balcon d'angle, tourelle, etc...) qui est probablement dû aux interventions de Fritz Beblo. Cette hypothèse reste bien entendu à confirmer par une étude plus approfondie.

Dans le dossier de la police du bâtiment (795W33) il n'est fait aucune mention de l'intervention de Fritz Beblo, il est donc probable que l'immeuble projeté 12 quai Koch aurait pu ressembler à celui du 28 avenue de la Paix.

Les oriels sont en pierre de taille ainsi que l'appareil à refends.

Enfin on notera que le 12 quai Koch est plus richement orné que son faux-jumeau (frise sur l'entablement de la porte, fronton triangulaire et cintré, corbeille d'abondance, pilastres cannelés, etc...)

Aspect actuel

Date 2006-2018


Références

Annexes

Liens internes