Loading...

28 Place du Marché-aux-Grains (Bouxwiller)

From Archi-Wiki

28 Place du Marché-aux-Grains (Bouxwiller)

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction environ 1630
Structure Immeuble
Courant architectural alsacien (colombage)
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse

Construction

Date environ 1630

Immeuble à colombages construit vers 1630, et complètement rénové à la fin des années 1980 dans le cadre de la rénovation urbaine entreprise par la Ville de Bouxwiller.

Connue comme la maison « aux piliers extérieurs », sa seule caractéristique consistait en effet dans les deux rangées de piliers extérieurs passant sur deux niveaux pour soutenir le débordement du 2e étage.

L’immeuble se dégradant progressivement au point de menacer ruine, et la décision de la démolition étant écartée, il restait la solution de sa rénovation. C’est cet épisode que raconte l’architecte Frédéric Rexer, dans un article accompagné de dessins et d’une photographie de l’état de la maison avant sa rénovation, article dont on proposera un petit extrait :

« Le problème technique crucial consistait à consolider l’immeuble sans que les moyens mis en œuvre soient vus de l’extérieur. A l’intérieur de la maison et sur tous les niveaux du sous-sol jusqu’aux combles il a été construit un noyau dur en maçonnerie et en béton armé, assurant la liaison des pans de bois et assurant ainsi la solidité et la sécurité. Les pans de bois de façade détériorés furent remplacés, celui du 2e étage côté ouest refait à neuf. Le solivage sur le 2e étage ainsi que toute la charpente furent remplacés, la couverture réalisée en tuiles de récupération faites main. Les piliers extérieurs furent déposés et après réfection des assises remis à leur place d’origine. »

La date de 1630 est visible au niveau du 1er étage sur un poteau en pan de bois sur la partie droite de la façade. Elle correspond donc de toute évidence à une étape de sa construction, si ce n’est pas au début de sa construction.

On trouve davantage de détails dans l’article en question, sur une autre inscription datant de 1692 qui serait gravée dans le poteau cornier, au sommet de la façade du côté gauche, avec les noms et prénoms des auteurs d’une autre étape de la construction (Hans Jacob et Anna Maria Murrmann, tailleur, fils de Hans Heinrich Murrmann, également tailleur). L’immeuble aurait également abrité une auberge (« A l’Ange » / « Zum Engel »), qui était encore citée tout au long du deuxième tiers du 18 e siècle, et dont le propriétaire est alors Philipp Jacob Kocher.

Aujourd’hui, chaque niveau est aménagé avec un logement de 2 pièces, cuis., sdb, wc. L’architecte Rexer précise que « l’ensemble de la rénovation fut entrepris dans le souci de garder en façade le plus d’éléments d’origine, tout en dotant les logements du confort de notre époque ». 1

Références

  1. Frédéric Rexer : « Rénovation de l’immeuble 28, place du Marché-aux-Grains, Bouxwiller », in « Pays d’Alsace », revue de la Société d’histoire et d’archéologie de Saverne et environs, consacrée à Bouxwiller, tome II, pages 89 à 91.