Loading...

26 rue de Reims (Strasbourg)

From Archi-Wiki

26 rue de Reims

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1909 à 1910
Architecte Joseph Heissler
Entrepreneur Edmund Kern
Structure Immeuble

Date de démolition 12/10/1909
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1909 à 1910
Architecte Joseph Heissler
Entrepreneur Edmund Kern

Immeuble de rapport du début du 20 ème siècle, pourvu de deux séries de balcons centraux et de quelques décors sans grande originalité ni charme particulier, hormis peut-être les arcs infléchis au-dessus des fenêtres du dernier étage.

Le projet global est dressé par l’architecte Joseph Heissler, mais le chantier est sous la responsabilité de l’entrepreneur du bâtiment (Bauunternhmer) Edmund Kern, qui fait le calcul statique (Statische Berechnung).

Le commanditaire est Peter Schneider, qui occupe un poste de responsabilité à la Poste (Oberpostassistent) et qui est domicilié au n° 16, rue Baldung-Grien (Baldungstrasse 16).

Le dossier de cet immeuble présente une caractéristique, qui est de témoigner d’un grave accident qui est survenu au cours du chantier. L’autorisation de construire est donnée le 12.8.1909. Mais dans la journée du 12.10.1909 se produit un important éboulement, suite à la rupture de piliers de soutainement du côté gauche de l’aile latérale de l’immeuble en construction.

Des photos de cette démolition accidentelle ont été faites et sont conservées dans le dossier. Elles présentent un grand intérêt car elles donnent une idée des chantiers à cette époque, mais permettent aussi de constater des détails qu’il n’est pas possible d’observer, une fois l’immeuble terminé, comme par exemple le fait que l’immeuble est construit intégralement en briques, y compris son premier niveau.

Le dossier contient également un rapport détaillé de nombreux avis d’experts ou de personnes tout simplement impliquées à un titre ou à un autre dans cette construction. L’entrepreneur Edmund Kern est bien sûr particulièrement sur la sellette. Le terme utilisé est le terme de "procès", sans qu'il soit possible de préciser excatement ce qu'il en était. Peut-être certains responsables de la Police du bâtiment n’avaient-ils pas oublié l’accident qui avait failli être mortel qui avait eu lieu en 1903 sur le chantier de la construction du n° 2, rue Charles Gerhardt, dirigé par le même Edmund Kern ?

Toujours est-il, qu’après cet écroulement d’une partie du chantier, il est question de reconstruction (Wiederaufbau) et de consolidation (Verstärkungsarbeiten). L’immeuble sera finalement achevé dans un délai tout à fait honnête, puisque le permis d’occuper est accordé au 15.9.1910, et le dossier clos le 26.9.1910.

Démolition2

Date 12/10/1909

On trouvera ici une collection de clichés de la démolition accidentelle d'une partie du chantier de construction de l'immeuble sous la direction de l'entrepreneur Edmund Kern, dans la rue de Reims.

Le photographe, auteur des clichés est Henri Muller, situé au n° 74, avenue de la Forêt-Noire. Le dossier contient même une facture de cette prestation.

Les quatre premières photographies montrent l'état du chantier après l'écroulement, en date du 12.10.1909, d'une partie de ce dernier, provoqué par la rupture des piliers de soutainement sur l'aile latérale de l'immeuble en construction

(Aufnahme des am 12.10.09 eingestürzten, vom Bauunternehmer Ed. Kern ausgeführten Neubaues an der Ludwigshafenerstrasse im Bauabschnitt 120 / Zustand nach dem Abbruch der gefahdrohenden Pfeiler des linken (nordöstlichen ) Seitenflügel / Der durch den Einsturz verursachte Zustand).

Les autres photos, faites suite à cet impressionnant accident, montrent les étapes du chantier lors du dégagement des gravas. Il est probable qu'on y distingue des ouvriers du chantier. Peut-être même, l'homme au chapeau melon, est-il l'entrepreneur Edmund Kern ? C'est évidemment une pure supposition.

Les légendes des clichés sont restituées dans leur intégralité en allemand, avec un essai de traduction en français, qui peut laisser à désirer, et qui n'aspire qu'à être amélioré...

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.