Loading...

Adresse:25 Rue du Vieux Marché aux Vins (Strasbourg)

From Archi-Wiki

25 rue du Vieux Marché aux Vins, 3 quai de Paris

Image principale





Chargement de la carte...

Date de construction 1896 à 1897
Architecte Samuel Landshut
Entrepreneur Carl Flink
Structure Immeuble

Date de transformation 1930
Architecte Emile Werler
Structure Banque
Consultez les 1 actualités de l'adresse


Historique

Selon le plan relief de 1725 (cliché ci-dessous), on trouvait du côté de l'actuel quai de Paris (ancien canal du vieux Marché aux Vins) une maison d'époque renaissance d'après la tourelle que l'on aperçoit côté cour.

Dans l'annuaire d'adresse de 1888 que nous avons consultés, on trouve quelques occupants1.

Au 3, quai de Paris habitaient Moïse Cahn, commerçant de tissus en gros (Manufacturwaarenhändler ), qui était le propriétaire, et une rentière. Cela faisait peu de monde et on peut donc penser que l'immeuble en question n'était pas très important. Nous supposons évidemment aussi que la disparition de l'immeuble précédent date de peu de temps avant la nouvelle construction, sans pouvoir cependant être plus précis.

Construction2

Date 1896 à 1897
Architecte Samuel Landshut
Entrepreneur Carl Flink


Cet immeuble est un véritable Janus, à deux façades. A celle du n°25, rue du Vieux-Marché-aux-Vins, correspond celle, quasi-jumelle, à l'époque, du n° 3, quai de Paris. Les deux façades sont reliées par une aile donnant sur une cour, l'ensemble formant comme deux "T" reliés entre eux. Pour une meilleur compréhension on se reportera aux vues aériennes ci-dessous.

C'est dans le dossier d'archives du n° 25, rue du Vieux-Marché-aux-Vins que se trouvent les plans et dessins de l'architecte à l'origine de cette nouvelle construction. Il s'agit de Samuel Landshut, connu pour d'autres ouvrages de type composite remarqués à Strasbourg. Le maître d'ouvrage (Bauherr ) en est Moïse Cahn-fils. L'autorisation de construire (Bauschein ) date du 21.8.1896. La construction semble achevée fin août 1897.

En comparant le dessin du projet de la façade avec la photo de la façade actuelle, on mesurera, pour cette façade, comme pour celle concernant la rue du Vieux-Marché-aux-Vins, les nombreuses modifications qui ont eu lieu, soit dès la construction, soit au cours du temps, sans que nous puissions en dire davantage. Ce qui est sûr, c'est que dès cette époque, la poussée vers le haut était le meilleur moyen de gagner de la place.

La devanture en fonte côté quai de Paris a été fabriquée par l'entreprise Carl Flink de Mannheim.

N.B. : Les plans étant malheureusement dans un état de très grande fragilité, nous avons dû nous limiter au strict minimum.

Documents d'archives

Vue ancienne (rue du Vieux Marché aux Vins)

Façade avant sa transformation en 1930

Façade quai de Paris

Cette façade comporte encore son oriel d'origine.

Vue d'ensemble

Transformation

Date 1930
Architecte Emile Werler

En 1930 la banque fédérative du Crédit Mutuel s'installe et modifie l'aspect de la façade rue du Vieux Marché aux Vins, en supprimant les deux bow-windows faisant office de vitrine au premier étage, surmontés de petits balcons.

La photo d'archive ci-dessous, accompagnait un courrier du 19.3.1932, du directeur de l'Agence de Strasbourg, de l'Agence Nationale d'Affichage, pour "demander l'autorisation de faire effectuer une peinture réclame sur le pignon de la maison".

L'autre document est le dessin de l'architecte Émile Werler daté d'août 1929 concernant la Banque Fédérative.

L'oriel a ensuite perdu ses deux derniers niveaux et son impressionnante toiture à bulbe à une date qu'il reste à préciser. Les obélisques décoratifs et les lucarnes latérales d'origine ont également disparu. La perte de ces éléments est peut-être liée aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale qui ont complètement détruit l'immeuble situé en face, au 20 Rue du Vieux Marché aux Vins.



Références

- Dictionnaire Historique des Rues de Strasbourg (Livre)

- Strasbourg_Panorama_Monumental_(Livre), Strasbourg, Panorama Monumental et architectural des origines à 1914, éd. Contades, 1984, p 214

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...