Loading...

24 rue du Vieux Marché aux Vins (Strasbourg)

From Archi-Wiki

24 Rue du Vieux Marché aux Vins

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1897 à 1901
Architecte Eugène Haug
Albert Brion
Structure Immeuble
Courant architectural néo-rococo

Date de rénovation 12/1/2015
Consultez les 4 actualités de l'adresse


Ancienne Strassburger Bank

Date 1897 à 1901
Architecte Eugène Haug
Albert Brion

Le siège de la Strassburger Bank était abrité dans ce bel édifice de style néo-baroque ostentatoire aux proportions monumentales, édifié par les architectes Albert Brion et Eugène Haug.

Demande d'agrément 20.08.1897.

Demande définitive avec les plans modifiés le 11.04.1889.

Achèvement de la façade le 26.05.1900.

Pose de la toiture engagée le 20.08.1900.

Fin des travaux le 11.12.1901.

Le bâtiment lui-même a subi des transformations extérieures (toiture) et intérieures (hall de réception, escalier), notamment en 1929 par Eugène Haug lui-même, en 1941 par Théo Berst et après le bombardement. Dès l'origine, le hall de réception empiète largement sur la cour vitrée que borde un deuxième immeuble au n° 27 de la rue du Jeu des Enfants. Large de 23 m et haut de 20 m.

La façade principale comporte 7 axes et 4 niveaux principaux. Toute en pierre de taille en refends à l' exception de la partie médiane supérieure en appareil lisse, elle est dominée par deux larges larges oriels latéraux qui prennent naissance au-dessus du deuxième niveau et dont les allèges s'ornent de motifs rocaille.

Des conques ostentatoires couronnent les baies supérieures. A cet hommage rendu à la tradition strasbourgeoise vérifiable depuis le XVIe siècle répond au milieu de la façade, sur deux niveaux, un vaste portail à voussure appareillée qui abrite une porte tripartite surmontée d' une imposte découpée et que surplombe un riche balcon empruntant la largeur des trois travées médianes.

Les consoles du balcon se continuent par des éléments de rocaille dont l'élégance nerveuse contraste avec la placidité des chaînages.

Un deuxième balcon subtilement divisé en sections, agrémente le quatrième niveau et relègue un peu au second plan les fenêtres aux clés sculptées de têtes dans la meilleure tradition du XVIIIe siècle.

L'antagonisme ludique entre la droite et la courbe, entre la surface lisse et la concentration ponctuelle d'un décor turgescent confère à cette façade une séduction particulière qui n'est pas sans évoquer certaines réalisations parisiennes du tournant du siècle. Qualifiée de " néo - rococo " par les spécialistes, la façade rappelle aussi le style des palaces de l'époque dont l' ostentation et la prolixité ont longtemps effrayé les historiens d'art.

De nos jours, à un siècle de distance, on voit bien que cette façade est parfaitement représentative de l'éclectisme cossu international qui a exercé son influence sur l'ensemble de l'Occident et au-delà. Elle est l'expression d'une nouvelle riche à la fois arrogante et sensuelle et reflète les changements sociologiques intervenus. Située dans un quartier déjà passablement altéré par des démolitions ou des transformations intempestives, la façade de la Strassburger Bank mériterait assurément d' être protégée.1

Cet immeuble a été occupé au rez-de-chaussée et à l'entresol par la BNP jusqu'au tout début des années 1970.

L'immeuble possède un grand hall éclairé par des verrières.

Un petit ravalement redonnerait toute sa jeunesse à ce magnifique immeuble.

D'autres photos sur le site du CRDP [archive]


Complément concernant les commanditaires:

On trouve les initiales de leur nom ( S V ) sur un cartouche situé au-dessus de l'entrée. On peut préciser qu'il s'agit de Charles Staehling et Louis Valentin. Ce dernier était fondé de pouvoir chez Edmond Klose & Cie, banque strasbourgeoise, puis il fusionna celle-ci avec la banque Staehling pour former le 1 juillet 1873 la banque "Charles Staehling, Louis Valentin & Cie", qui prit en 1876, la dénomination de Banque de Strasbourg, installée en 1902 au n° 24, rue du Vieux-Marché-aux-Vins. Louis Valentin en resta cogérant jusqu'en 19042.

Bâtiment arrière

Date 12/1/2015

Le bâtiment arrière, situé entre le n°25 et le n°27, de la rue du Jeu-des-Enfants a été en rénovation pendant plusieurs mois.

Rénovation

Date 2018

La façade et la toiture ont été rénovées en 2018.

Références

  1. Annuaire des amis du vieux Strasbourg 1995 La " Strassburger Bank ", fleuron de l'éclectisme. Le mot de l'historien de l'Art par Théodore Rieger page 136.
  2. Nicolas Stoskopf, in Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 38, page 3967

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Lohner

12 months ago
Score 0
Le ravalement de la façade a commencé en septembre 2018

Wilfred HELMLINGER

20 months ago
Score 0
D'après l'historique, le texte de Théodore Rieger a été mis en ligne par Jean-Daniel Lohner. Merci à lui de suivre le conseil d'Anne-Françoise, s'il lit ce commentaire, car je ne suis pas en mesure de le faire à sa place, n'ayant pas le texte-source sous les yeux !

Anne-françoise auberger

20 months ago
Score 0
Sans doute faut-il mettre le très riche texte qui revient à M. Riegert entre guillemets pour bien le distinguer du reste, puisqu'il semble avoir été repris mot à mot, pour une meilleure compréhension de l'ensemble.

Wilfred HELMLINGER

26 months ago
Score 0
J'ai ajouté quelques photos et quelques renseignements complémentaires sourcés concernant les commanditaires, au texte superbe de Théodore Rieger déjà en ligne. Je partage l'avis émis qu'il est difficile d'apprécier les joyaux de cette façade dans son état actuel.