Loading...

24 avenue de la Marseillaise (Strasbourg)

From Archi-Wiki

24 avenue de la Marseillaise

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1902 à 1903
Architecte Ferdinand Kalweit
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1902 à 1903
Architecte Ferdinand Kalweit

Immeuble d'habitation et de commerce en pierre ressortissant à l'éclectisme. Il aurait belle allure, s'il n'était caché par les arbres. On a le même problème avec le n° 22 contigu, qui est presque un immeuble jumeau. On devine cependant un oriel central surmonté d'un beau balcon en pierre, et le haut de l'immeuble a de riches décors sous la corniche, ce dont est dénué le n° 22. Les deux immeubles sont dûs à l'architecte Ferdinand Kalweit, et construits, tous les deux, pour A. Baumeister, qui est dentiste (à Haguenau, en 1921). L'autorisation de construire date du 25.7.1902. Le gros oeuvre est terminé au 21.2.1903. La réception finale a lieu le 6.11.1903. On notera que le n° 20 voisin est également une réalisation de Ferdinand Kalweit, pour un client différent (Bauer), et avec une façade différente.

Dans l'épais dossier de l'immeuble n° 24, on découvre avec une certaine déception le dessin de la façade par Kalweit, et on conclura, au vu de la belle réalisation finale, que les qualités de l'architecte ne se limitent pas à ses dessins ! D'ailleurs, c'est aussi Kalweit qui effectue les calculs statiques. On notera en scrutant les plans que les deux ailes arrière de l'immeuble se prolongent en profondeur, prenant la cour intérieure comme en étau. Cela permet d' imaginer le calme qui peut régner dans les chambres à l'arrière.

Le dossier voit ensuite défiler les demandes d'autorisation de pose des enseignes, ce qui signale l'importante activité commerciale et sociale de la maison au cours du temps. On se limitera à signaler pour la période ancienne le Cercle des Officiers allemands (Deutscher Offizier Verein ) (1913). Pour la période récente on notera la "Librairie Chrétienne ", qui s'appelait d'abord "La Croisade du Livre Chrétien " (1987) , et le Restaurant-Salon de Thé "Rouget de L'Isle " (1990). Ces deux commerces sont encore présents de nos jours. .

Références