Loading...

23 avenue de la Forêt Noire (Strasbourg)

From Archi-Wiki

23 avenue de la Forêt Noire

Image principale


Chargement de la carte...

Date de construction 1898 à 1899
Entrepreneur Hilaire Zaepfel
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1898 à 1899
Entrepreneur Hilaire Zaepfel

Immeuble situé à l'angle de la rue Wimpheling et pourvu de commerces sur tout le rez-de-chaussée. Il est dû à l'architecte-entrepreneur H. Zaepfel, et construit pour Th. Weber. L'autorisation de construire date du 16.2.1898. La fin des travaux date du 14.7.1899.

Etonnant : En 1904, Emile List, confiseur, demande l'autorisation d'installer devant son magasin un petit distributeur automatique de chocolats (einen kleinen Chocoladen Automat vor seinem Laden anbringen ). On aimerait bien voir à quoi cela ressemblait ! Il y avait en effet dès l'origine une pâtisserie-confiserie au rez-de-chaussée, située avenue de la Forêt-Noire. Les connaisseurs se souviendront peut-être du salon de thé-pâtisserie-confiserie de Marcel Hesse (1956), ou de la pâtisserie de Jean Clauss (1963). A l'angle se situe un magasin de dépannage électrique.

Petit aperçu de la sociologie de l'immeuble en 1903 : on trouve au RC (mais logé au 4ème étage) le maître-patissier List, ainsi que le commerçant Mengus ; au 1er étage : le propriétaire et rentier Weber, ainsi que la veuve Schüren ; au 2ème étage : le secrétaire-chef de la poste (Ob.-Postsekret. ) Eichmann, ainsi que l'officier (Oberleutnant ) Reimer ; au 3ème étage : la veuve du professeur Engel, ainsi que l'employé d'hôpital (Hosp.-Beamt) Münich2

Références

  1. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 807W59
  2. Adressbuch Strassburg 1903, Archives de Strasbourg

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Romjerome

4 months ago
Score 0
Si la numérotation est la même, en 1910, l'immeuble était la propriété de Weber Th. (kaufmann)1

Romjerome

4 months ago
Score 0

Réalisé ou non, il existait peut être un projet d'agrandissement avec une enseigne 'Riess et Weber', vers 1908 (ou 1902 ?), pour la Dinsheimer (?) Rolladenfabrik.

  1. Archives de la ville de Strasbourg : 1 BA 1910, page 398 (numérique) - page 192 (objet physique)