Loading...

23 Rue Oberlin (Strasbourg)

From Archi-Wiki

23 Rue Oberlin

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1903 à 1904
Architecte Franz Lütke
Heinrich Backes
Structure Immeuble
Courant architectural Art nouveau

Date de ravalement environ 3/3013
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1,2

Date 1903 à 1904
Architecte Franz Lütke
Heinrich Backes

Historique de la construction

Immeuble construit pour Louis Müller.

Les plans sont signés Lütke et Backes en aout 1903.

Permis accordé le 31/08/1903 et fin des travaux en décembre 1904.

Descriptif architectural

L'entrée est désaxée par rapport à la symétrie de la façade.

Ce majestueux bâtiment semble vouloir allier le Jugendstil à la majesté des grands ensembles néogothiques à la mode en Allemagne à l'époque.

La ponctuation graphique en relief souligne l'influence du style de Darmstadt. L'association briques et pierres est exaltée par des solutions d'apparat géométrisant.

L'arête d'angle de ce bel immeuble rappelle la proue d'un bateau, la façade latérale donnant sur une ruelle en cul-de-sac.

Voir les consoles supportant les balcons, les formes ondulantes des allèges des fenêtres et du pignon d'angle.

Voir le motif de la ferronnerie des balcons: motif de fleur géométrisée réduit à des boutons et vagues évoquant aussi comme des petits bonshommes en mouvement...

On notera la continuité verticales des balcons du deuxième étage, ornementation que l'on retrouve dans d'autres immeubles de de cette période, comme au n°4 rue Maréchal Foch.

Dans son commentaire, S. Hornstein1 note que les détails de décoration en maçonnerie annoncent chez Lütke et Backes leur tendance à la surcharge. Elle met l'accent sur le conflit entre deux forces: l'Art nouveau avec le choix de la ponctuation graphique en relief et des choix plus gothisants pour lucarnes et pignons.

L'autrice note encore « [...] par son allure à la croisée des chemins de l'historicisme germanique et du style 1900, il est typique de l'oeuvre des deux architectes.»1

Documents d'archives

Ravalement

Date environ 3/2013

Ravalement en cours.

Références

  1. a b et c HORNSTEIN SHELLEY (Thèse 1981) (Livre), , Tendances d'architecture art nouveau à Strasbourg, Thèse de 1981.
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 879W272

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Laurent kohler

66 months ago
Score 0
Il faut surtout noter, dans les motifs décoratifs, que nous avons dans les linteaux de fenêtres des ovules (un par fenêtre), et sous les appuis de fenêtres, des rangées de spermatozoïdes... regardez bien ! au besoin allez sur place... toute la sève, toute la pulsion de vie de l'art nouveau... ça fait 30 ans que je montre ça à des incrédules, et pourtant ! ça ne peut pas être autre chose...

Utilisateur anonyme #1

66 months ago
Score 0

Immeuble construit en 1903-1904 par LUTKE et BACKES.

L'entrée est désaxée par rapport à la symétrie de la façade.

Ce majestueux bâtiment semble vouloir allier le Jugendstil à la majesté des grands ensembles néogothiques à la mode en Allemagne à l'époque. Immeuble typique de l'oeuvre des 2 architectes. La ponctuation graphique en relief souligne l'influence du style de Darmstadt. Singularité du mur nu associant brique et pierre, exalté par des solutions d'apparat géométrisante.

cf: S. HORNSTEIN Tendances d'architecture art nouveau à Strasbourg, THÈSE, Strasbourg, 1981.

Voir le motif de la ferronnerie des balcons: commes des petits bonshommes en mouvement... et les pignons avec lucarne plutôt gothisants.