Loading...

22 rue du Général de Castelnau (Strasbourg)

De Archi-Wiki

22 rue du Général de Castelnau

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1901 à 1903
Architecte Franz Lütke
Heinrich Backes
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau

Date de transformation 1948 à 1949
Architecte Auguste Sigrist

Inscription à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques 29/10/1975
Consultez les 4 actualités de l'adresse


22 rue du général castelnau12

Date 1901 à 1903
Architecte Franz Lütke
Heinrich Backes

Historique de la construction.

Permis accordé en 1901 et fin des travaux le 23 06 1903. Les architectes Frantz Lütke et Heinrich Backes, dès le début du XXè siècle, se lancent dans l' Art Nouveau. Ils construisent cet immeuble de rapport qui pouvait aussi leur tenir lieu de carte de visite puisqu'ils y avaient installé leur cabinet d'architecture en 1903.

Descriptif architectural.

L'immeuble ne compte que trois étages pour une hauteur habituellement utilisée pour quatre. " Une tentative nouvelle est introduite par la réduction du nombre des étages au profit d'une ampleur gigantesque."

En 1949, la hauteur du rez de chaussée permettra de créer un niveau entresol par sa division en deux.

Un "Vorgarten" courait le long de la façade rue du Maréchal Foch. Deux des vitrines de cette façade ont une porte qui s'ouvrait sur ce jardinet.

Le Vorgarten existe toujours pour les immeubles voisins.

Chaque façade compte quatre travées dont deux convexes qui se terminent par un pignon. Des balconnets légers avec ferronnerie animent ces travées convexes. A l'étage noble, c'est un balcon avec consoles et parapet de pierre. Rue du Général de Castelnau, il est en encorbellement au dessus de la porte d'entrée et englobe deux travées.

La porte s'inscrit dans une embrasure rectangulaire. Le tympan à jour en menuiserie s'orne d'un visage de femme qui reste discret.

Un tapis de fleurs sculptées dans la pierre soutient l'oculus au dessus de la porte.

" Une profusion de nervures curvilignes dans le bois, évoque racines, tiges et fleurs, motifs chers à l' Art Nouveau."

"Il existait une entrée secondaire qui donnait sur le Vorgarten. Elle était dotée d'un balcon sur une seule travée, servant de marquise".

La mention du balcon désigne la deuxième travée en partant du pan coupé.

Sur le plan de septembre 1902, l'escalier pour la troisième travée correspondrait plutôt à un accès au sous sol.

L'immeuble utilise le béton armé, ce qui a permis des fantaisies décoratives comme par exemple les 2 étroites colonnes, surmontées d'une marquise, qui couronne l'oriel.

Shelley Hornstein donne une description complète de l'angle: "L'élévation de l'angle est traduit indépendamment des élévations latérales en premier lieu par l'oriel à 2 étages sur le pan et en deuxième lieu, par une loggia créée par les amortissements des calages de l'oriel avec colonnettes, à chapiteaux bornés en fleurs sculptées, où une marquise le couvre et donc l'enferme.

Un couronnement est réalisé par une lucarne à fronton-pignon à jour (oculus à 3 centres), dont le fronton est brisé avec des volutes supérieures rentrantes..."

La décoration intérieure répond aux exigences de qualité et de recherche Art Nouveau: poignées de porte en bronze, lambris, moulures des plafonds, céramiques Villeroy et Boch, tendance bruxelloise, parisienne ou nancéienne pour les boiseries, influence géométrique viennoise pour les radiateurs.

"Sur le plan stylistique malgré l'authenticité dans la recherche d'éléments nouveaux, un voile baroquisant masque les façades... la profusion décorative atteint la saturation."3

Pour plus d'informations, voir la fiche sur le site Art Nouveau de Frank Derville [archive].

[http://www.1902.info/engine/template/BuildingScreen.vm?oid=232 [archive]

Plus de Photos] (lien brisé)

Pour voir une vidéo surl'extérieur de l'immeuble [archive] et une autre sur l'intérieur de l'immeuble [archive] (liens brisés)

La visite est possible avec le DVD édité en 2013: L'Héritage de l'Art Nouveau dans la vallée du Rhin Supérieur. [archive]

Le cabinet d'architecture Lütke Backes est l'une des 13 adresses strasbourgeoises visitées.

Voir les photos de Jean-Charles Liess :http://liess.fr/NScastelnau.html [archive]

Transformation45

Date 1948 à 1949
Architecte Auguste Sigrist

L'immeuble compte trois étages pour une hauteur habituellement utilisée pour quatre.

En 1949, la hauteur du rez de chaussée permettra de créer un entresol.

Les plans sont signés en mars 1948 par l'architecte Auguste Sigrist.

.

Information

Date 29/10/1975

Inscrit sur l'inventaire des Monuments Historiquesle 29 octobre 1975

Façades et toitures sur rues, vestibule et escalier avec rampe en fer forgé.

En savoir plus sur le site du ministère de la culture [archive]

Vues prises depuis cette adresse

Références

Contribuez aussi à cet article

Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Vous n'êtes pas autorisé à publier de commentaire.


Aw2mw bot

Il y a 14 mois
Pointage 0
j'aime beaucoup cet immeuble car je suis très sensible à l'Art Nouveau Bravo pour ces magnifiques photos.