Loading...

Adresse:20 Rue des Pompiers (Schiltigheim)

From Archi-Wiki

20 rue des Pompiers

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1932
Architecte Henri Risch
Frédéric Herveh
Structure Immeuble
Courant architectural Art déco
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction

Date 1932
Architecte Henri Risch
Frédéric Herveh

Ce bel immeuble de la rue des Pompiers, en plein centre-ville de Schiltigheim, a été édifié en 1932, pour un commanditaire dénommé Litzelmann1, par l'architecte Henri Risch. Un architecte qui a marqué la ville de Schiltigheim entre 1920 et 1963 (l'école Exen, la villa Burgun, la cité "d'jeje Hieser" rues d'Alsace, de Lorraine et de Moselle, la gare de la Société anonyme des chemins de fer de Schiltigheim, la Goutte de lait, ...) associé à Frédéric Herveh. Tous deux signent leur oeuvre.

La façade sur rue est longue de sept travées de fenêtres sur trois étages plus combles mansardés. Le style Art déco adopté ici, associé avec plusieurs courants architecturaux du XVIIIe siècle permet de rompre la monotonie en insistant sur les verticales, avec ressauts et décrochements.

L'oriel curviligne de la cage d'escalier au-dessus de l'entrée principale est percé au niveau des combles par une fenêtre curviligne d'esprit néo-baroque au-dessus d'une corniche qui suit la courbe du ressaut. La porte, encadrée par deux colonnes engagées aux trois quarts, est elle aussi surmontée d'une corniche qui file le long de la façade. Les appuis massifs des fenêtres du deuxième et du troisième étage évoquent l'architecture néoclassique de la fin du XVIIIe siècle. Deux porches fermés par des grilles donnent accès aux deux cours à l'arrière.

Références

  1. "En 1817 la parcelle bâtie (253) appartient à l'amidonnier Frédéric Ehrhard, lui ou un parent homonyme y exerce toujours le même métier en 1853. De l'ensemble comprenant initialement une maison d'habitation, une fabrique et une grange ne subsiste plus aujourd'hui que la fabrique. Un édifice peut-être à fonction industrielle y fut accolé à la fin du 19e siècle ou au début du siècle suivant. Un immeuble fut édifié en 1932 d'après les plans des architectes Risch et Herveh pour un commanditaire dénommé Litzelmann, partiellement à l'emplacement du logis ancien. Nous connaissons la physionomie de l'ancienne maison par une photographie.", "L'amidonnerie est un exemple intéressant de l'histoire artisanale de la commune. L'immeuble est représentatif des travaux civils de Risch et Herveh." https://inventaire-strasbourg.grandest.fr/gertrude-diffusion/dossier/immeuble-et-ancienne-amidonnerie/5bd28e3d-9895-4c92-99fc-4543ea2cbb89 [archive]
  • Henri Risch, bâtisseur d’un programme architectural ambitieux, Entretien avec Jean-Jacques Risch, fils de l’architecte Henri Risch, tiré à part de l’ouvrage Schiltigheim l’industrieuse (1870-1970), histoires de vies. Un bout de chemin Editions, 2023, 25 pages

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...