Loading...

1 rue du Temple-Neuf (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1-3 rue du Temple-Neuf

Image principale
"2010-05-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1872
Architecte Emile Salomon
Structure Immeuble

Date de rénovation 10/6/2009
Architecte Jean-Christophe Simonin

Date de ravalement 5/2010
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1872
Architecte Emile Salomon

Consultation du dossier

Une enquête approfondie sur l’historique de cet immeuble double ou triple risque d’être quasiment vouée à l’échec : elle se heurte en effet à la rareté des sources. Ainsi, on ne trouve pas aux Archives de la Ville de dossier comportant le n° 1, rue du Temple Neuf, et le dossier du n° 3, rue du Temple Neuf ne contient aucun dessin ni plan, et même aucune allusion au maître d’œuvre !

Heureusement, on sait par une liste des réalisations de Emile Salomon, qu’on peut lui attribuer la paternité du n° 1, rue du Temple Neuf, et il paraît vraisemblable de considérer qu’il en est de même concernant le n° 3, rue du Temple Neuf. Concernant la date de construction (1872) , on la trouve dans le dossier consulté, grâce à des documents officiels signés pas l’architecte de la Ville Jean Geoffroy Conrath, et qui concernent la reconstruction du n° 3, mais évoquent aussi le projet de « surbatir une partie du jardin y attenant ». Reconnaissons à nouveau qu’il est fort vraisemblable qu’il s’agisse du n° 1.

Concernant le commanditaire, les documents officiels contenus dans le dossier l’identifient au « sieur Flach, édile de l’Eglise du Temple Neuf », qui « demande à reconstruire cet édifice » (il s’agit à nouveau du n° 3 et on se doute que l’immeuble précédent a été détruit pendant la guerre de 1870). Il le demande « au nom du Consistoire du Temple Neuf ». On ne sait rien de plus sur ce Mr. Flach, mais il ne semble pas s’agir d’un pasteur. On précisera encore que dans l’annuaire d’adresses de Strasbourg de 1953, les deux immeubles, le n° 1 et le n°3, sont décrits comme étant la propriété du Chapître Saint-Thomas.

La consultation du dossier en question est en fin de compte décevante. On voit en effet défiler une succession de demandes d’autorisation de poser des enseignes de toutes sortes. On retiendra juste : 1) vers 1900, la mention du maître tailleur Ernst Schubert au n° 3, rue du Temple Neuf, 2) dans les années 1950 , la transformation de la devanture du rez-de-chaussée du n° 3, rue du Temple Neuf en magasin d’antiquités, par l’entreprise de construction de Charles Nadler, situé 21, rue des Orphelins, 3) vers 1991, l’existence d’une boutique « Topuss » , dont le commerce n’a pas pu être identifié, au rez-de-chaussée du n° 3, rue du Temple Neuf, et pour les besoins de laquelle deux photos d’archive ont été conservées.

Rénovation

Date 10/6/2009
Architecte Jean-Christophe Simonin

Dans un article des DNA du 10/06/2009, on apprend que l'immeuble est en cours de rénovation. Les travaux d'un montant de 900000 euros seront échelonnés sur 3 ou 4 ans.

Les pierres de taille endommagées au niveau de la corniche sont remplacées par Meazza [archive].

voir l'article sur le site des DNA [archive] (lien coupé, vérifié le 17/1/2016=

Ravalement

Date 5/2010


Information

Date 2016

Voici quelques photos récentes de cette imposante construction qui englobe au minimum deux adresses, à savoir les n° 1 et n° 3, rue du Temple Neuf, sans compter, semble-t-il, avec un bâtiment situé à l'arrière.

Concernant son style, on se questionnera si l'on peut parler, comme le fait le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg (éd. 2002, page 65), de "maison wilhelminienne de la fin du XIXe siècle". D’abord, parce que sa construction date probablement de 1872, presque immédiatement après l’annexion de l’Alsace, et que s’il est confirmé qu’Emile Salomon est bien l’architecte, on sait aussi que celui-ci a été marqué par la tradition classique française.

Sans trop s’avancer, on parlera donc du style éclectique d’un bâtiment imposant par sa taille et remarquablement situé au cœur du centre ville.

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.