Loading...

1 rue Calvin (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 rue Calvin

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1906 à 1907
Architecte Gustave Krafft
Jules Berninger
Structure Maison
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1906 à 1907
Architecte Gustave Krafft
Jules Berninger

Le n° 1, rue Calvin est traité dans le même dossier de la Police du Bâtiment que le n° 3, rue Calvin et le n° 5, rue Calvin contigus, les trois maisons individuelles constituant les nouveaux presbytères de la Paroise Saint-Guillaume à partir de 1907.

On constate cependant quelques petites différences entre le n° 1 et les n° 3 et 5, qui sont jumelés. Cette différence est notable concernant l’entrée : ici, elle est en pierre de taille, munie d’un arc cintré sous lequel on devine un blason, qui est sans doute celui de la Ville. Il semble en effet que c’est la Paroisse protestante qui est propriétaire des terrains, mais que la Ville a peut-être eu son mot à dire, ou sinon davantage de prérogatives encore. L’autre différence tient au fait que l’architecte a été obligé de tenir compte de la surface de construction et que, si la largeur du n° 1 est plus grande au niveau de la rue que pour les n° 3 et 5, cette taille se rétrécit dans le sens de la profondeur, en raison du côté gauche de la maison qui oblique et diminue ainsi l’espace intérieur.

On notera par ailleurs, qu’au n° 1, rue Calvin, la porte est très banale et ne comporte pas, comme celles des n° 3 et 5, rue Calvin, des ferronneries de style art nouveau. Par contre, on trouve ici, comme dans les deux autres maisons, des fenêtres à meneaux, dans le style de la renaissance. On notera encore que dans les trois maisons, au premier étage, les fenêtres sont surmontées d'un petit appentis qui peut également évoquer le style renaissance (voir un exemple sur le porche de l'oeuvre notre Dame [archive]). L'ensemble témoigne bien de l'éclectisme de la période allemande.

Les maîtres d’œuvre sont les architectes Berninger et Krafft, plus connus pour leurs prestigieuses réalisations strasbourgeoises, en particulier dans le style Art Nouveau, mais qui ont remporté en 1904 le 1er prix d’un concours pour la construction de sept maisons pour le Conseil de St-Guillaume.

Des constructions existaient déjà à cet emplacement, puisque le dossier s’ouvre avec la demande des entrepreneurs Dietz et Reeb au nom de la fabrique de Saint-Guillaume, de procéder à des transformations. Et en 1891, Paul Kahle possède ici un comptoir de cigares, pipes et tabac, installé au n° 3 Hamengasse.

D’après une note du 3 mai 1906, leur démolition est imminente. Et une autre note dans le dossier précise que c’est la firme Sigrist et Albecker qui s’en est chargée.

L’autorisation de construire pour la construction de trois presbytères (die Erbauung dreier Pfarrhäuser / Einfamilienhäuser) est accordée le 6.2.1906. Leur construction est achevée au 4.7.1907. L’élévation des nouvelles constructions est confiée à l’entrepreneur Wieger, dont on trouve de nombreux courriers dans le dossier. Celui-ci se fait également l’écho d’une polémique concernant les économies faites au niveau des échafaudage (Gerüst ), qui constitueraient un scandale pour la sécurité des ouvriers. C’est ce qu’exprime un entrefilet du Journal « Die Freie Presse » en date du 18.8.1906.

En 1963, ont lieu, semble-t-il, des travaux de transformation du presbytère n° 1, rue Calvin, à l’époque occupé par le pasteur Charles Fichter. L’architecte en charge du projet est H. Charlier.

Autres vues sur cette adresse

Références

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Nicolas Guillaume

24 months ago
Score 0
Une flèche indique un abri de défense passive au niveau du soupirail de droite.