Loading...

Adresse:1 Allée Spach (Strasbourg)

From Archi-Wiki

1 Allée Spach

Image principale



Chargement de la carte...

Date de construction 1896 à 1897
Architecte Hermann Schlicht
Structure Immeuble
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction1

Date 1896 à 1897
Architecte Hermann Schlicht


Immeuble en pierre et briques de la fin du 19 e siècle, muni de 4 balcons latéraux, ainsi que d'une terrasse au rez-de-chaussée. Les fenêtres sont surmontées de frontons triangulaires aux 1er et 2e étages, et curvilignes au 3e étage. L'architecte déclarée, qui signe la demande d'autorisation de construire, ainsi que les dessins et plans, est Madame M. Schlicht (Frau M. Schlicht).

Il s'agit en réalité de l'épouse de l'architecte Hermann Schlicht, qui est l'auteur de plusieurs autres immeubles de cette rue. Et il est fort probable que le terme "Architekt", collé sous le nom, signifie simplement qu'elle en est l'épouse, ou le maître d'ouvrage. Ce qui est certain, c'est que la signature ressemble fort à celle de son mari !

L'autorisation de construire (Bauschein) est donc accordée le 28.2.1896 à Frau M. Schlicht. La fin des travaux date du 14.5.1897.

Le dossier contient des informations plus récentes, que nous préférons cependant relater ici, sans créer de nouveaux "événements", car nos renseignements restent trop parcellaires et non totalement assurés.

Ainsi, en 1922, le propriétaire est Jules Frick, professeur, et il désire transformer le logement du rez-de-chaussée, en foyer d'étudiantes. La Ville y répond favorablement : "Vous êtes autorisés à transformer 3 pièces de ce logement en chapelle sous la condition que ces pièces soient remplacées par des chambres d'habitation que vous aménagerez dans les autres étages " (courrier du 1.4.1922). Mais, sauf erreur, le dossier ne renseigne pas si ces travaux ont bien eu lieu.

En 1935, on trouve une demande d'autorisation de construire de " L'Amicale des Jeunes Filles S.A.R.L. 1 allée Spach", qui souhaite l'installation d'une clôture. L'architecte sollicité est G. Adam (39, rue des Capucins).

Puis en 1953, nouvelle demande de permis de construire qui concerne des travaux de transformations et d'aménagements de logements. Le propriétaire est la S.A.P.I.T. (Société Alsacienne pour l'Industrie Textile). L'architecte sollicité est Camille Kuhn, d'Obernai. L'aubaine est dans la confection de dessins récents de la façade, et en particulier la façade latérale.

Aujourd'hui, on trouve dans cet immeuble un cabinet d'association de médecins ORL.

En conclusion, la façade sur rue de l'immeuble est restée quasiment inchangée au cours du temps.

Vues anciennes

Date environ 1920


Vues actuelles

Date 2018



Références

Contribute to this article


Comments[edit | edit source]

Loading comments...