Loading...

19 rue Vauban (Strasbourg)

From Archi-Wiki

19 rue Vauban

Image principale
Chargement de la carte...

Date de construction 1899
Architecte Ferdinand Kalweit
Structure Immeuble

Date de transformation 1963
Consultez les 2 actualités de l'adresse


Construction1

Date 1899 à 1900
Architecte Ferdinand Kalweit


Bel immeuble composite en briques jaunes, avec un bel appareillage en pierre au rez-de-chaussée (malheureusement détruit en partie) et de beaux encadrements en grès, frontons et arcs infléchis de style gothique tardif, avec des décors floraux sculptés dans les allèges des fenêtres à certains étages. En partie défiguré au rez-de-chaussée, l’immeuble est également abîmé dans sa partie haute par une transformation très peu esthétique de l’étage des combles.

La date de construction et le nom de l’architecte (Kalweit.Arch /1899) sont gravés dans la pierre en haut à droite de la porte d’entrée, juste au-dessus d’une sculpture de fleur.

Le maître d’œuvre, l’architecte Ferdinand Kalweit, situé à l’époque au n° 12, rue de l'Abreuvoir (Tränkgasse 12) n’était en effet pas indifférent à l’Art Nouveau, comme le signale le Dictionnaire historique des rues de Strasbourg 2

Le maître d’ouvrage est August Rieder, maître-boucher-charcutier spécialisé dans la viande de porc (Metzgermeister / Wurstlermeister / Schweine-Metzgerei), auparavant situé au n° 66 Grand-Rue.

L’autorisation de construire est accordée le 16.5.1899 et la construction est complètement achevée au 24.7.1900.

En 1903, le boucher fait procéder à l’installation de machines et d’une chambre froide (Kühlraum), toujours sous la conduite de l’architecte Kalweit.

Transformations disgracieuses1

Date 1963

Cette belle signature, qui est celle de Ferdinand Kalweit, rend cependant d'autant plus regrettable les transformations malencontreuses que cet immeuble a subies au cours du temps.

En janvier 1963, le propriétaire fait en effet procéder à une destruction d'une partie de l’appareillage en pierre du rez-de chaussée pour modifier la devanture du magasin occupant la partie gauche de l'immeuble (une note contenue dans le dossier signale que les « travaux de démolition de la façade sont exécutés » à la date du 22.5.1963).

Il faut concéder qu'un permis de construire, en bonne et due forme, avait bien été accordé en date du 13 mars 1963, donc pendant le mandat de maire de Pierre Pflimlin. On a donc dégradé en toute légalité à l’époque un bâtiment de la Neustadt…, mais il est vrai que cette notion de patrimoine de la ville allemande n’existait pas encore.

Puis, en 1981-1982, a lieu la construction d’un ascenseur sur la façade arrière de l’immeuble, conçu par l’architecte-ingénieur Jean Brum, situé 10 boulevard Jacques Preiss. Cette transformation ne devrait cependant pas avoir modifié la façade sur rue.

Ce qui n’est pas le cas d’une autre transformation, encore plus dommageable que la première, à savoir le remplacement des lucarnes d'origine de l'immeuble par un étage de combles sans aucun charme. Et la surprise de taille est qu'aucune trace de ces travaux ne se trouve dans le dossier de la Police du Bâtiment, qui se clôture en 1993. La recherche d’un dossier plus récent de l’immeuble n’a pas porté davantage de fruits.

Vues récentes de l'immeuble

Date 2017

Références

  1. a et b Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 947W15
  2. Dictionnaire historique des rues de strasbourg, éd. 2002, pages 194 et 376.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.


Wilfred HELMLINGER

40 months ago
Score 0
J'ai revu complètement l'adresse : mis d'anciennes photos dans "Actualités", et renouvelé le texte. Mais impossible d'être totalement neutre ici (ce sera l'exception qui confirme la règle !).