Loading...

18 rue Auguste Lamey (Strasbourg)

From Archi-Wiki

7bis Rue Turenne, 18 rue Auguste Lamey

Image principale
"2017-05-00" contains a sequence that could not be interpreted against an available match matrix for date components.
Chargement de la carte...

Date de construction 1903 à 1904
Architecte Samuel Landshut
Entrepreneur Carl Faist
Structure Immeuble
Courant architectural art nouveau

Date de ravalement environ 5/2017
Il n'y a pas encore d'actualités sur cette adresse


Construction12

Date 1903 à 1904
Architecte Samuel Landshut
Entrepreneur Carl Faist

Historique de la construction.

Permis accordé le 17.09.1903 et fin des travaux le 30.12.1904.

Immeuble construit pour l'Oberingenieur Ernst Gronau, Ingénieur.

Les plans sont signés Samuel Landshut. L'entrepreneur est Carl Faist.

Descriptif architectural.

Bâtiment en forme de proue de bateau utilisant la pierre de taille pour le rez de chaussée et le premier étage.

La façade rue de Turenne donne sur le parc du Contades.

"Un avant corps à l'angle des 2 rues se déguise en oriel par la projection des étages..." "Il existe une asymétrie d'ensemble dont l'entrée principale est désaxée par rapport à la façade antérieure."

L'entrée située rue Auguste Lamey est décorée d'un portail surmonté d'un fronton avec une ligne de besants [archive] et une clé de cintre surdimensionnée en forme d'écusson aux armes de Strasbourg.

Cette porte d'entrée est monumentale avec ses jambages cannelés et cintrés, en pierre. Le linteau est orné de tiges surmontées de fleurs géométrisées, formant architrave, avec au centre cartouche portant l'inscription "Salve", le tout surmonté d'un fronton brisé à l'angle par un blason.

" Pour l'entrée piétonne, l'architecte est soucieux de préserver le passé en sélectionnant des styles différents adaptés à son programme, et cette logique"par excellence éclectique, est ici soulignée par l'insertion du style Art nouveau qui partageait l'époque."

L'oriel de la façade latérale présente des baies tripartites avec des meneaux en pierre, le tout coiffé d'un arc en anse de panier.

Sur cette façade, on observe aussi le choix de pilastres cannelées allant jusqu'à la corniche et s'ornant d'un modillon.

" Cet immeuble, témoin donc historiciste, ramasse plusieurs dialogues architecturaux... Landshut a choisi, moins prétentieusement que les immeubles voisins, un langage monumental frisant l'art nouveau."3

Ravalement

Date environ 5/2017

Ravalement en cours.

Autres vues sur cette adresse

Références

  1. HORNSTEIN SHELLEY (Thèse 1981) (Livre)
  2. Archives de la ville et de l'Eurométropole (Bibliothèque) - Cote 892W338
  3. Shelley Hornstein [archive], Tendances d'architecture Art Nouveau à Strasbourg, thèse de 1981.
, pages 244-247.

Contribute to this article

Comments[edit | edit source]

You are not allowed to post comments.